Qui composera l’équipe 100% féminine de communication de Joe Biden ?

L’équipe de transition du président élu américain Joe Biden a fait part de son choix pour la formation de la prochaine équipe à la Maison Blanche dimanche. Et pour la première fois de l’histoire, les membres qui occuperont les fonctions seniors de communication seront entièrement assurés par des femmes.

Sa nouvelle équipe de communication, composée de sept femmes dont certaines de couleurs et issues de différents milieux, reflète la promesse de campagne du démocrate, c’est-à-dire : composer une équipe qui reflète les Etats-Unis.

Ces nominations ne nécessitent pas la confirmation du Sénat, contrairement à la plupart des postes du cabinet.

Jen Psaki sera chargée de la presse

Parmi ces femmes, Jen Psaki, ancienne directrice de la communication sous l’administration Obama, sera désormais chargée de la presse pour la Maison Blanche. En charge des conférences de presse, et derrière sa tribune, elle va gérer le briefing quotidien devant les journalistes. Elle occupe l’un des plus hauts postes de l’équipe de communication.

8 images
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés

Née dans le Connecticut, Jen Psaki est originaire de la Messénie en Grèce. Elle a étudié à l’Université William et Mary, en Virginie et à 41 ans, elle a déjà plusieurs expériences importantes en communication politique comme le poste de porte-parole de la campagne de Barack Obama en 2012 ou encore en 2004, quand elle est devenue la porte-parole de John Kerry, candidat démocrate à l’élection présidentielle.


►►► À lire aussi : L’ancienne présidente de la Fed Janet Yellen sera secrétaire au Trésor de Joe Biden


Jen Psaki a témoigné de son admiration pour Joe Biden et l’honneur pour elle de collaborer à nouveau avec son administration.

"Honorée de travailler à nouveau pour Joe Biden, un homme pour lequel j’ai travaillé sous l’administration Obama-Biden lorsqu’il a contribué à diriger la reprise économique, reconstruit nos relations avec nos partenaires (ce qui se révèle une bonne pratique) et a apporté de l’empathie et de l’humanité dans presque toutes les réunions auxquelles j’ai assisté", écrit-elle sur Twitter.

Six autres femmes prennent également les commandes de la communication présidentielle

8 images
© Tous droits réservés

Kate Bedingfield, la directrice de la communication de Joe Biden lorsqu’il était vice-président fait aussi partie de l’équipe, et sera désormais la directrice de la communication pour la nouvelle administration.

Ashley Etienne a été nommée la directrice de communication de la Vice-Présidente, Kamala Harris. Avant cela, elle a été conseillère pour la campagne Biden-Harris. Elle a également été la directrice de communication et porte-parole de Nancy Pelosi. Il s’agissait de la première femme et personne de couleur à occuper ce poste.

Symone Sanders sera la porte-parole en chef de la Vice-Présidente. En 2016, elle est devenue la plus jeune attachée de presse à travailler avec un sénateur américain, Bernie Sanders, pendant sa campagne présidentielle.

L’équipe sera complétée par Pili Tobar, propulsée directrice adjointe à la communication de la Maison Blanche. Avant de rejoindre la campagne Biden-Harris, elle a été la directrice adjointe de "America’s Voice", où elle a été amenée à défendre la cause des migrants.

La Française, Karine Jean, quant-à-elle, travaillera en tant qu’attachée de presse adjointe. Fille d’immigrés, elle est née en Martinique. Elle est arrivée à l’âge de 5 ans aux Etats-Unis. Avant d’intégrer la campagne, elle a été chef des affaires publiques pour MoveOn.org et analyste politique NBC et MSNBC.

La communication de la future Première dame Jill Biden sera gérée par Elizabeth Alexander qui sera donc directrice communication de celle-ci. Elle connaît bien la Maison Blanche puisqu’elle a passé les premières années de l’administration Obama en tant qu’attachée de presse du vice-président Biden. Elle est ensuite devenue directrice de la communication du sénateur Biden à Capitol Hill.

Joe Biden apporte de la diversité à la Maison Blanche

Durant sa campagne, Joe Biden avait fait la promesse d’une administration à l’image du pays, c’est-à-dire une administration avec des femmes et des membres des minorités ethniques. Les premiers noms annoncés respectent cet engagement.

D’après le New York Times, d’autres nominations devraient intervenir dans la semaine. Cecilia Rouse pourrait être à la tête du Cercle des conseillers économiques du président, première femme noire à ce poste. Neera Tanden prendrait la direction du Bureau de la gestion et du budget, première Indienne américaine à cette position.


►►► À lire aussi : Diversité.e.s et compétence : Joe Biden annonce sa nouvelle équipe


Sans oublier que pour la première fois de l’histoire des Etats-Unis, une femme va endosser le rôle de vice-présidente. Mais pas n’importe quelle femme : Kamala Devi Harris, une Afro-Américaine et Afro-Indienne. Tout un symbole dans ce pays divisé par le racisme. Il s’agit d’un signe de plus sur sa volonté de faire tomber les barrières.

8 images
Karine Jean-Pierre © Twitter
Elizabeth E. Alexander © Twitter
Symone Sanders © Twitter

Une volonté de mettre les femmes sur le devant de la scène

Rappelez-vous, pour la première fois depuis 2000, les Américains s’étaient réveillés le lendemain des élections sans savoir le nom de leur prochain président après un vote à la participation record et dont le dépouillement se poursuivait dans sept Etats-clés.

L’élection a suscité la plus forte participation depuis que les femmes ont le droit de vote. Un droit dont elles se sont servies massivement lors de ces élections américaines 2020. Mais rappelez-vous, il y a 4 ans, 54% des femmes avaient donné leur voix à Hillary Clinton, mais c’est Donald Trump qui a été élu. Leur poids est considérable mais n’est pas répercuté à sa juste proportion.

Joe Biden passe donc de la parole aux actes dans sa volonté de prendre en compte le poids des femmes et des personnes provenant des différents milieux dans sa façon de gérer le pays. Cela se traduit donc aujourd’hui par ses choix et des nominations à des postes importants de son administration. 

 

Journal télévisé 24/11/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK