Querelle diplomatique entre le Royaume-Uni et l’UE au sujet du statut d’ambassadeur de l’Union à Londres

Le Royaume-Uni refuse de donner à Joao Vale de Almeida le statut diplomatique complet qui est accordé à d’autres ambassadeurs. Le Ministère des affaires étrangères insiste sur le fait que ses fonctionnaires, et lui-même, ne devraient pas avoir les privilèges et immunités accordés aux diplomates en vertu de la Convention de Vienne.

Dans l’état actuel des choses, l’ambassadeur n’aurait pas la chance de présenter ses lettres de créance à la Reine comme d’autres chefs de mission diplomatiques.

Contraste

La décision britannique contraste nettement avec celle de 142 autres pays à travers le monde où l’UE dispose de délégations et où ses ambassadeurs obtiennent tous le même statut que les diplomates représentant des nations souveraines.

Josep Borrell, haut représentant de l’UE pour les affaires étrangères, a écrit au ministre des Affaires étrangères Dominic Raab pour lui faire part de ses " graves préoccupations ".

La question devrait être discutée par les ministres des Affaires étrangères de l’UE lundi prochain lorsqu’ils se réuniront pour la première fois depuis la fin de la période de transition post-Brexit, le 31 décembre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK