Quels enjeux pour les élections européennes de 2019 ?

European Parliament
European Parliament - © FREDERICK FLORIN - AFP

Dans un an, les citoyens européens seront appelés aux urnes. Pour la neuvième fois, ils éliront leurs représentants au sein du Parlement européen. Ce vote pourrait mener à une profonde reconfiguration de l’hémicycle. Pour Arthur Boriello, politologue au sein du Centre d'Etude de la Vie Politique, on peut s'attendre à "un déclin des partis socio-démocrates". 

Pro-européens contre eurosceptiques

A l'image des dernières élections nationales, les majorités classiques comme celles que forme le Parti Populaire Européen (PPE) et  l'Alliance progressiste des socialistes et démocrates (S&D) au sein du Parlement européen pourrait disparaître.

Selon Arthur Borriello, les lignes d'affrontement vont se déplacer pendant la campagne électorale: "le clivage gauche-droite comme il existait à une époque a perdu de sa prégnance et a ouvert la voie à de nouvelles articulations des conflits politiques".

Un antidote français ? 

Certains voient en la personne du président français, Emmanuel Macron, un antidote à la montée de mouvements populistes un peu partout en Europe. Arthur Borriello ne croit pas à la résurrection d'un couple franco-allemand fort:

"Je ne suis pas sûr que le fait d'agiter l'idée d'une intégration européenne majeure, de pousser l'Allemagne à faire des réformes, soit suffisant pour ramener une partie de l'opinion publique dans des attitudes plus favorables vis-à-vis de l'intégration européenne", avance le politologue.  

Découvrez l’intégralité de l’interview de Arthur Borriello ce vendredi à 19h10 dans La Semaine de l'Europe sur La Première

Toute l'actualité européenne avec Euranet Plus, le premier réseau d'information européenne.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK