A New York, la reine Mathilde plaide pour la réinsertion des enfants soldats

Trois jours de rencontres et réunions au programme de la reine
3 images
Trois jours de rencontres et réunions au programme de la reine - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

La reine Mathilde accompagne cette semaine la délégation ministérielle belge à l'ouverture de l'Assemblée générale des Nations unies à New York. Elle effectue une visite de trois jours au siège de l'ONU. Ce lundi, la reine a d'abord inauguré le sommet de la paix en honneur à Nelson Mandela. La reine a ensuite enchaîné réunions et autres rencontres, en sa qualité de "SDG advocate" de l’ONU. Comprenez: ambassadrice des Nations unies.

Les programmes de réintégration pour les enfants sont d’une importance cruciale au niveau individuel ; mais ils constituent aussi un facteur critique pour une paix et une sécurité collective durable

La reine Mathilde a pris la parole lors d'une conférence sur l'enfance dans les conflits armés, sous la houlette du ministre des Affaires étrangères Didier Reynders. La reine a plaidé pour la réinsertion des enfants soldats : "Les plaies occasionnées par la guerre sont multiples. Si les blessures physiques sont souvent guérissables, la guérison est nettement plus aléatoire lorsqu’il s’agit de traumatismes mentaux. Non seulement ces traumatismes freinent le développement de l’individu mais de plus, ils risquent d’avoir des effets néfastes sur le développement d’une société toute entière dès lors qu’un nombre substantiel de victimes est affecté. Dans ce contexte, les programmes de réintégration pour les enfants sont d’une importance cruciale au niveau individuel ; mais ils constituent aussi un facteur critique pour une paix et une sécurité collective durable."

La reine est un des 17 visages choisis par l’ONU pour promouvoir les objectifs de développement durable à l'horizon 2030. Elle partage cette mission avec d’autres personnalités mondialement connues, comme le footballeur Lionel Messi ou encore la chanteuse colombienne Shakira. Les objectifs de développement durable définis par l’ONU sont " un appel à l’action de tous les pays – pauvres, riches et à revenu intermédiaire – afin de promouvoir la prospérité tout en protégeant la planète. Ils reconnaissent que mettre fin à la pauvreté doit aller de pair avec des stratégies qui développent la croissance économique et répondent à une série de besoins sociaux, notamment l’éducation, la santé, la protection sociale et les possibilités d’emploi, tout en luttant contre le changement climatique et la protection de l’environnement. "

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK