Quatre otages américains tués par des pirates somaliens

Comme le S/V Quest, le bateau coréen Samho Jewelry avait lui aussi été victime de pirates somaliens. Là aussi l'assaut des forces coréennes pour libérer l'embarcation avait également fait un mort parmi les otages et huit parmi les pirates
Comme le S/V Quest, le bateau coréen Samho Jewelry avait lui aussi été victime de pirates somaliens. Là aussi l'assaut des forces coréennes pour libérer l'embarcation avait également fait un mort parmi les otages et huit parmi les pirates - © EPA

Quatre Américains dont le yacht avait été capturé par des pirates somaliens ont été tués peu avant une tentative de sauvetage des forces américaines, a annoncé le Pentagone mardi.

A environ 6H00 GMT, "alors que des négociations étaient en cours pour obtenir la libération des quatre otages américains, les soldats américains ont riposté à des coups de feu en provenance du bateau piraté S/V Quest", a annoncé le Pentagone dans un communiqué.

Après avoir abordé le bateau, les soldats ont découvert "que les quatre otages avaient été abattus par leurs ravisseurs", sans que les soldats parviennent à les ranimer, selon le Pentagone.

Deux pirates ont été tués dans l'assaut et 13 capturés. Les forces américaines ont également retrouvé les corps de deux autres pirates à bord du S/V Quest.

Le S/V Quest avait été capturé vendredi à 240 milles nautiques (environ 440 kilomètres) de la côte d'Oman, et était suivi depuis environ trois jours par les militaires américains, selon le communiqué.

Ses propriétaires, Jean et Scott Adam, qui naviguent autour du monde depuis plus de sept ans, avaient prévu de faire escale notamment à Djibouti et Oman.

Belga

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK