Quatre arrestations au Maroc et en Espagne suite au démantèlement d'une cellule pro-EI

Illustration
Illustration - © PAU BARRENA - AFP

La police antiterroriste marocaine a annoncé le démantèlement mercredi d'une cellule djihadiste soutenant le groupe Etat islamique (EI) et l'arrestation de ses quatre membres, au cours d'une opération conjointe menée au Maroc et en Espagne.

Trois membres de la cellule ont été arrêtés dans la région de Nador (nord du Maroc), "en coordination avec la police nationale espagnole", tandis que le chef du groupe a été "arrêté simultanément dans la banlieue de Madrid", selon un communiqué du Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ), la police antiterroriste marocaine.

Les suspects, âgés de 24 et 39 ans, avaient "adhéré à des campagnes de propagande faisant l'apologie" de l'EI et organisaient des réunions pour "planifier des opérations terroristes en réponse aux appels répétitifs des leaders de +Daech+ ciblant divers pays du monde", a ajouté le BCIJ.

L'opération a permis de saisir des "équipements électroniques, téléphones portables, cagoules, livres et manuscrits à caractère extrémiste", selon la même source.

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK