Quarantaines aux JO : l'ambassadeur des Pays-Bas au Japon sollicité suite aux mauvaise conditions imposées aux athlètes positifs

Le Comité olympique néerlandais (NOC*NSF) a sollicité l'ambassadeur des Pays-Bas au Japon pour tenter de faire évoluer la situation dans l'hôtel de quarantaine à Tokyo. Quatre athlètes et deux superviseurs de la sélection néerlandaise y séjournent actuellement car ils ont été testés positifs au coronavirus pendant les Jeux Olympiques.

"Nous trouvons cette situation très préoccupante et inacceptable", a déclaré le directeur technique Maurits Hendriks. "Ce n'est pas ce que l'on attend de l'organisation japonaise lorsqu'il s'agit d'isoler. Ces personnes ont déjà perdu leur rêve olympique et sont en outre mises dans de mauvaises conditions.

Les personnes concernées ne sont autorisées ni à voir la lumière du jour à aucun moment, ni à s'aérer à l'extérieur

Le comité organisateur des Jeux ne répondant pas aux questions des Néerlandais, le NOC*NSF a également sollicité une intervention diplomatique, après avoir déjà plaidé sa cause auprès du Comité international olympique. "Les personnes concernées ne sont autorisées ni à voir la lumière du jour à aucun moment, ni à s'aérer à l'extérieur. La nourriture est en outre très orientée japonaise. Nous ne voulons plus rester dans ces espaces clos. Nous sommes très mécontents de telles conditions. Et encore, je reste modéré dans mes propos".


►►► À lire aussi : JO Tokyo 2020 : Seize nouveaux cas de Covid-19 en lien avec les Jeux, dont trois parmi les athlètes


Selon Maurits Hendriks, à l'approche des Jeux, la fédération sportive néerlandaise a demandé à plusieurs reprises des protocoles clairs sur ce qui se passe en cas de quarantaine mais déclare n'en jamais avoir reçu.

La fédération sportive américaine s'est jointe aux plaintes que NOC*NSF a déposées auprès du CIO.

 

Sur le même sujet...

JT du 14/07/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK