Quand une favorite du Tea Party rappelle que l'esclavage avait du bon

"L’esclavagisme a eu un impact désastreux sur les familles afro-américaines, mais malheureusement, un enfant né dans l’esclavage en 1860 avait plus de chances d’être élevé par sa mère et son père dans une famille avec deux parents qu’un bébé afro-américain né après l’élection de l’actuel Président des Etats-Unis" : c'est le préambule de cette pétition qui porte sur le "voeu de mariage" rédigé par Family Leader, un groupe évangéliste conservateur de l'Iowa.

Comme l'explique The Guardian, cet état américain pourrait s'avérer crucial pour le choix du prochain candidat républicain à la présidence américaine. Michele Bachman, favorite du Tea Party, est au coude à coude avec Mitt Romney, homme politique chevronné. 

Pour elle, l'appui de ce groupe évangélique est important et taillé sur mesure pour son profil politique, elle qui est religieuse, mère de famille nombreuse et contre le mariage gay.

Mais si le contenu de cette pétition lui correspond, le préambule a provoqué la controverse aux Etats-Unis et le passage sur l'esclavage a été retiré par les responsables du groupe Family Leader, explique le site politico. Mais voilà, Michele Bachman l'avait signé avant.

RTBF avec slate

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK