Qu'attendre de la 2e rencontre entre Kim Jong-un et Donald Trump?

Les deux dirigeants lors de leurs première rencontre
Les deux dirigeants lors de leurs première rencontre - © SAUL LOEB - AFP

Le président américain Donald Trump est arrivé à Hanoï au Vietnam dans la soirée de mardi. Cette ville sera le cadre de la deuxième rencontre entre le dirigeant des Etats-Unis et son homologue nord-coréen Kim Jong-un qui lui, est arrivé en train.

Ce nouveau sommet historique est censé donner de la substance à la déclaration largement symbolique sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne à Singapour. Juliette Morillot, journaliste experte de la relation entre les deux Corées et co-auteure avec Dorian Malovic du livre, "Le monde selon Kim Jong-un" aux éditions Robert Laffont, livre son analyse : à quoi s'attendre pour cette nouvelle rencontre Trump-Kim ?

"Cette nouvelle rencontre est extrêmement importante pour l'un, comme pour l'autre", assure l'experte. Des deux côtés, les enjeux sont majeurs. Pour le président des Etats-Unis, c'est une façon d'appréhender son échéance la plus proche : le scrutin présidentiel qui se tiendra dans 18 mois.

Pour Kim Jong-un c'est l'occasion de prouver à son peuple qu'il tiendra sa promesse de "bien-être quotidien amélioré",  qui dépend de la levée des sanctions économiques.

"Du temps s'est écoulé depuis le dernier sommet en juin de l'an dernier qui était avant tout une déclaration d'intention. Les deux équipes ont travaillé. Si elles se rencontrent aujourd'hui, c'est qu'elles sont prêtes à annoncer quelque chose", soutient Juliette Morillot. 

Alors que peut-on en attendre ? La journaliste parle d'un compromis : "La Corée du Nord va peut-être accepter la demande américaine d'avoir des inspecteurs qui viennent sur ses installations nucléaires et balistiques dont elle n'a jusqu'ici pas voulu véritablement donner la liste. En parallèle, on pourrait lever un peu les sanctions, faire des exemptions, éventuellement de façon temporaire". Elle voit ce genre d'initiatives, si elle est confirmée, comme "une déclaration de paix". 

Quid de la Corée du Sud?

La Corée du Nord et la Corée du Sud sont toujours en guerre, au moins sur le papier. Seul un armistice a mis fin aux hostilités. La Corée du Sud est-elle mise sur la touche ? "Pas du tout, répond Juliette Morillot. D'ailleurs, de façon officieuse, les journaux sud-coréens ont fait fuiter l'information que Moon Jae-in, le président sud-coréen pourrait se rendre à Washington après le Sommet de Hanoï afin de discuter de tout cela avec Donald Trump." La Corée du Sud a eu un rôle capital car Moon Jae-in est à l'origine du processus

D'autant que "la Corée du Sud a beaucoup à gagner à un apaisement de la péninsule", souligne la journaliste.

"N'oublions pas un point économique, techniquement la Corée du Sud, si riche soit-elle, est une île. Elle n'est reliée au continent par rien. Tout développement économique, apaisement des relations permettra de construire et de relier les routes. Ça a démarré sur la côte ouest avec la Chine donc avec le continent et sur la côte est, les voies ferroviaires, les pipelines aussi avec la Russie. Les enjeux sont énormes pour la Corée du Sud."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK