Procès: l'ex-avocat David Mills clame l'innocence de Silvio Berlusconi

Silvio Berlusconi
Silvio Berlusconi - © AFP PHOTO / VINCENZO PINTO

L'ex-avocat britannique de Silvio Berlusconi, David Mills, a clamé jeudi l'innocence du Cavaliere accusé dans un procès à Milan de lui avoir versé 600 000 dollars en échange de faux témoignages, au cours d'une audience à l'issue de laquelle Silvio Berlusconi s'est dit soulagé.

"Je désire souligner la totale innocence de Silvio Berlusconi, qui n'a rien à voir avec ces 600 000 dollars, et je lui présente toutes mes excuses pour les problèmes qui lui ont été causés", a déclaré David Mills, interrogé en vidéoconférence depuis Londres par les procureurs de Milan.

Interrogé à sa sortie du tribunal, Silvio Berlusconi a estimé avoir assisté à une "excellente audience", se disant "très soulagé par les déclarations de Me Mills" sur les 600 000 dollars, qui "selon moi mettent un terme à cette affaire".

Au cours de l'audience, alors qu'un procureur lui demandait pourquoi il avait indiqué dans un mail à son conseiller fiscal le 4 mai 2004 que les 600 000 dollars étaient "un cadeau" de Silvio Berlusconi pour le convaincre de témoigner en sa faveur dans d'autres procès, David Mills avait affirmé que "tout n'était que de la fiction, une invention dangereuse".

Il a affirmé avoir "inventé complètement une partie de la lettre" à son conseiller fiscal: "It's all fiction" ("C'est une histoire inventée").

Les prochaines audiences du procès du Cavaliere sont prévues les 9 et 14 janvier. Selon les médias italiens, les faits pour lesquels Silvio Berlusconi est poursuivi risquent d'être prescrits avant la fin du procès.


Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK