Procès du Carlton de Lille: Dodo la Saumure soulagé et surpris

Procès du Carlton de Lille: Dodo la Saumure soulagé et surpris
Procès du Carlton de Lille: Dodo la Saumure soulagé et surpris - © PHILIPPE HUGUEN - AFP

Interrogé par la presse après la fin du procès du Carlton de Lille vendredi, Dominique Alderweireld s'est dit "très agréablement surpris du courage du tribunal et de son président". L'homme s'est dit soulagé, d'autant qu'il s'attendait à écoper d'une peine de prison ferme.

"Nous avons fait un travail technique qui a payé", a commenté son avocat, Me Sorin Margulis. Condamné en Belgique à cinq ans de prison avec sursis pour proxénétisme, il a introduit un recours en cassation

Presque sonné lors du réquisitoire du ministère public, Dominique Alderweireld est sorti comme le grand gagnant de ce procès dit du Carlton de Lille.

Pour rappel, le procureur de la République avait requis, il y a quelques mois, une peine de deux ans de prison, dont un an ferme, contre Dominique Alderweireld, déjà condamné deux fois pour des faits similaires en France (deux ans et 18 mois de prison) et une fois en Belgique (cinq ans avec sursis devant le tribunal correctionnel de Tournai). Une amende de 10 000 euros avait aussi été requise.

"C'est un délinquant et son casier judiciaire démontre que le repentir est une notion qui lui est totalement étrangère", avait notamment déclaré le magistrat du parquet. "Il fanfaronne, il tonitrue et il est bien le seul à se comparer à Audiard", "Il a fait preuve d'un cynisme effrayant quand il emprunte le mot cheptel pour désigner ses employées et quand il prétend qu'elles ont un QI de 25", avait-il ajouté. "Présenter ses employées comme des travailleuses indépendantes est un subterfuge pour échapper aux poursuites. Il est le patron. Le boss, c'est lui", avait encore lancé Frédéric Fèvre, du haut de sa tribune.

Dodo la Saumure s'attendait donc à être condamné mais, à sa grande surprise, il a été relaxé. "Je suis agréablement surpris d'autant plus que le jugement est motivé", a dit celui qui est convoqué lundi après-midi devant le tribunal correctionnel de Tournai pour deux dossiers annexes à ses activités sur le territoire belge.


RTBF avec Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK