Prison confirmée pour celui qui avait tenté de vendre l'ex-siège d'Obama au Sénat

Rod Blagojevich
Rod Blagojevich - © TANNEN MAURY - BELGAIMAGE

La Cour suprême des Etats-Unis a rejeté lundi un appel formé par l'ancien gouverneur démocrate de l'Illinois Rod Blagojevich, qui avait tenté de vendre le siège de sénateur laissé vacant par Barack Obama en 2008.

Rod Blagojevich, 61 ans, purge une peine de 14 ans de prison pour corruption, ayant notamment été reconnu coupable en 2011 d'avoir proposé le siège de Barack Obama au plus offrant, après que le sénateur eut remporté la Maison Blanche.

Il s'agit du deuxième appel interjeté par l'ancien gouverneur que refuse d'examiner la haute cour à Washington. Avec pour conséquence de confirmer la peine de réclusion, Rod Blagojevich devant être libéré en 2024.

Barack Obama avait démissionné du Sénat après son élection à la présidence en novembre 2008. Or, en cas de vacance, c'est au gouverneur de l'Etat concerné de nommer un nouveau sénateur jusqu'à l'élection sénatoriale suivante.

Rod Blagojevich avait été arrêté quelques semaines après la victoire de Barack Obama. Il avait été notamment inculpé de racket, chantage, tentative d'extorsion et fraude.

Dans ses clips de campagne, il ventait son honnêté

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK