Présidentielle française: à Lalouvesc, en Ardèche: "On en a marre des bobos de Paris, on va voter pour les extrêmes"

Présidentielle française: à Lalouvesc, en Ardèche: "On en a marre des bobos de Paris, on va voter pour les extrêmes"
2 images
Présidentielle française: à Lalouvesc, en Ardèche: "On en a marre des bobos de Paris, on va voter pour les extrêmes" - © Tous droits réservés

La vie s’écoule lentement à Lalouvesc, qui culmine à 1080 mètres dans l’Ardèche verte. Un peu plus de 400 habitants en hiver, et plus de 1200 l’été. Le village compte de nombreuses résidences secondaires. 

"L'hiver, on n'entend que le vent souffler", nous confie Jean-Luc, l'antiquaire du village. 

Les vacances de Pâques sont finies, les rues sont de nouveau désertes. 

C'est une maison de retraite à ciel ouvert ici

Lalouvesc se meurt petit à petit. Sur les douze hôtels que comptait le village, il n'en reste plus que deux.  

"C'est une maison de retraite à ciel ouvert ici", regrette Jean-Luc. 

Et de pointer les hommes politiques. "Ils font des normes impossibles à tenir pour les propriétaires ici. Il faudrait mettre un ascenseur dans un vieil hôtel, c'est impayable! Alors les gens préfèrent fermer".

Disparition des touristes?

Le village se vide. Et cela effraie un peu Eric, pompier et mari de l’épicière de Lalouvesc. "On y arrive encore. Mais pour combien de temps? On a un bon cadre touristique, mais il faut qu’il se maintienne."

Vers un vote-sanction

Même crainte du côté de l’hôtel-restaurant des Voyageurs. "Avant notre saison touristique durait six mois, maintenant ce n’est plus que de deux à trois mois", regrette Paul, 77 ans, "retraité bénévole" pour aider son fils aux fourneaux.

Il accuse également les politiques: "On se bat pour garder nos services publics ici. Il n’y a même pas de distributeur de billets, il faut faire 15km pour en trouver un. Vous vous rendez compte ? Alors qu’on est un village touristique! C’est une aberration monstrueuse."

Nous sommes abandonnés

Il constate: "Nous sommes abandonnés. On met plein d’argent dans les banlieues et rien ici! On en a ras-le-bol des bobos de Paris ici."

Pour lui, dimanche, les habitants de Loulavesc asséneront un vote-sanction. "Ici, on n’a plus rien à perdre, donc on va vers les extrêmes."

Aux dernières élections, le vote FN a été élevé dans la région. "C’est absurde, ils n’ont jamais vu un Arabe de leur vie les gens d’ici", constate un habitant, qui donnera lui sa voix à Jean-Luc Mélenchon. "Mais ils regardent la télé, et ils ont peur."

Petites notes d’espoir quand même. La boucherie a été reprise par des trentenaires venus de la ville. Et ils sont ravis.

Le fils de l’antiquaire a, lui, ouvert un magasin de tapisserie de meubles. "C’est un pari, mais il a bon espoir que ça marche."

Le bar-tabac, fermé, est sur le point d’être repris.

Lalouvesc doit devenir une "Zone de revitalisation rurale" en juillet prochain. Avec, notamment, une exonération des taxes pour les professionnels. De quoi, peut-être, attirer d’autres amoureux de la campagne...

Suivez-nous sur les routes de France:

Le reportage du JT à Lalouvesc

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir