Présidentielle au Bélarus : Le Conseil de l'Europe appelle le pays à garantir libertés de réunion et d'expression

Présidentielle au Bélarus : Le Conseil de l'Europe appelle le pays à garantir libertés de réunion et d'expression
Présidentielle au Bélarus : Le Conseil de l'Europe appelle le pays à garantir libertés de réunion et d'expression - © Tous droits réservés

La secrétaire générale du Conseil de l’Europe, Marija Pejcinovic Buric, a exhorté vendredi Minsk à "garantir" les libertés de réunion et d’expression, alors que le Bélarus connaît une répression violente de la contestation après la réélection controversée du président Alexandre Loukachenko.

"J’appelle les autorités bélarusses à garantir la liberté de réunion et la liberté d’expression et à s’abstenir de détenir des manifestants pacifiques, ainsi que de tout type de mauvais traitement" sur ces derniers, a déclaré Marija Pejcinovic Buric dans un communiqué, jugeant la situation "préoccupante".

"Le Bélarus doit s’engager pleinement avec la société civile et cela doit commencer sans délai", a jugé la secrétaire générale du Conseil de l’Europe, une organisation internationale de défense des droits humains et de l’Etat de droit qui siège à Strasbourg.

"Bien que le Bélarus ne soit pas un État membre du Conseil de l’Europe, nous avons coopéré dans plusieurs domaines et le Bélarus est impliqué dans un certain nombre de nos conventions", a-t-elle rappelé.


►►► À lire aussi : Biélorussie, Bélarus ou Belarus ? On vous explique les différences


Mme Pejcinovic Buric a assuré que l’organisation paneuropéenne, qui rassemble 47 pays dont la Russie et la Turquie, et ses organes d’experts "sont prêts à s’engager avec le Bélarus pour soutenir le processus nécessaire de réforme".

Depuis dimanche soir, le Bélarus est le théâtre de manifestations de protestation contre la réélection controversée du président Alexandre Loukachenko, au pouvoir depuis 26 ans dans cette ex-république soviétique.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK