Présidentielle américaine 2020 : la Pennsylvanie aura bien été l’une des clés de voûte de cette élection

C’était dans l’air, c’est désormais confirmé, Joe Biden devient le 46e président des Etats-Unis. Et après une longue attente, c’est finalement la Pennsylvanie qui a offert la victoire au candidat démocrate. Avec ses 20 grands électeurs, cet Etat aura été une véritable clé de voûte de cette présidentielle américaine.

La Pennsylvanie qui vote traditionnellement démocrate s’était tournée de manière assez inattendue vers Donald Trump il y a 4 ans. Les Pennsylvaniens se sont donc à nouveau tournés vers le camp démocrate.

Trump a longtemps mené

Suite à un immense lot de vote par correspondance, la Pennsylvanie a mis beaucoup de temps pour désigner un gagnant. Ce samedi après-midi, alors que 98% des votes ont été dépouillés, Biden a pris une avance de plus de 34.000 votes, irrattrapable pour Donald Trump.

Pourtant, c’est le président sortant qui a longtemps été en tête dans cet Etat. Ce mercredi, alors que le vote "présentiel" finissait d’être dépouillé, le candidat républicain comptait 55,1% de votes en sa faveur contre 43,6% pour Joe Biden.


►►► À lire aussi : Présidentielle américaine 2020 : aucun autre résultat ne sera donné avant jeudi matin dans le Nevada


Un écart qui pouvait être considéré comme conséquent, mais qui n’aura pas permis d’envoyer les 20 grands électeurs de cet Etat dans l’escarcelle de Donald Trump.

2,5 millions de votes par correspondance

On en parle depuis quelques semaines, le vote par correspondance a été le moyen de vote choisi par près de 60 millions d’Américains à travers le pays.

Cette affluence historique crée des engorgements dans les centres de comptage. La Pennsylvanie n’est pas épargnée par ce phénomène. Il aura fallu attendre 4 jours pour dépouiller l’entièreté des votes par correspondance.


►►► À lire aussi : Présidentielle américaine : quand Bernie Sanders imaginait le scénario auquel les Etats-Unis sont aujourd’hui confrontés


Ce moyen de vote a été largement utilisé par les partisans du démocrate Joe Biden. Depuis le début de sa campagne, il a mis un point d’orgue à faire respecter les mesures sanitaires contre le coronavirus, d’où cette demande de vote à distance aux Américains.

Selon le New York Times, ce sont 80% des bulletins de vote par correspondance qui sont directement allés dans l’escarcelle de Joe Biden.

En Pennsylvanie, les lois sont telles que les bulletins de vote portant le cachet du jour de l’élection étaient encore recevables jusqu’à vendredi.

Même situation dans le Michigan

Un peu plus au nord, le Michigan et ses 16 grands électeurs ont connu une situation assez similaire. Ce "swing state" a longtemps vu Trump mener de peu dans les résultats (49,5% contre 49% pour Biden), mais le vote par correspondance aura également été fatal au candidat républicain.

Ce mercredi, la secrétaire d’État du Michigan, Jocelyn Benson, déclarait que "des centaines de milliers" de bulletins de vote par correspondance restent à comptabiliser dans l’État. Raison pour laquelle le résultat a mis du temps à se faire connaître.


►►► À lire aussi : Présidentielle américaine 2020 : "Honnêtement, nous avons gagné l’élection" annonce Trump


"Nous sommes sur la bonne voie pour avoir une vision beaucoup plus complète, si ce n’est la grande majorité des juridictions, d’ici la fin de la journée", avait-elle déclaré à CNN. "Deux tiers de nos électeurs ont voté par correspondance. Nous avons donc encore beaucoup de bulletins à compter. J’appelle vraiment chaque candidat en lice en ce moment, comme la grande majorité l’a fait, à respecter le processus et à s’assurer et se joindre à nous pour garantir que chaque vote comptera et que cela déterminera le résultat de toute élection dans le Michigan", a déclaré Mme Benson.

Présidentielle US : Pennsylvanie : un état qui a fait basculer cette élection (JT du 07/11/2020)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK