Près de 1500 morts dans les inondations en Inde, Népal et Bangladesh

Les inondations provoquées par la mousson ont déjà coûté la vie à près de 1.500 personnes dans le sud de l'Asie, ressort-il mercredi des chiffres officiels des autorités concernées.

Rien qu'en Inde, 1.300 personnes sont mortes depuis le mois de juin dans ces intempéries. L'état nordique du Bihar a été le plus lourdement touché: 514 habitants y ont perdu la vie.

41 millions de personnes affectées par les inondations

Au Népal et au Bangladesh, les autorités et la Croix-Rouge font état de 140 victimes. La plupart sont décédées la deuxième semaine du mois d'août. Un tiers de la surface de ces deux pays est toujours sous les eaux. Si les précipitations sont amenées à se calmer, les organisations de santé craignent désormais le déclenchement de plusieurs épidémies de maladies.

Au total, dans les trois pays cités, 41 millions de personnes ont été affectées par les inondations.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK