Première rencontre entre le Japon et la Corée du Nord depuis 2012

Des représentants des Croix-Rouges et des gouvernements du Japon et de la Corée du Nord se sont rencontrés lundi pour la première fois depuis 2012, une réunion que Pyongyang a aussitôt qualifiée de "productive".

Après leurs discussions à Shenyang (nord de la Chine), les délégations des deux pays ont décidé d'avoir des réunions supplémentaires à propos d'un possible rapatriement des dépouilles de Japonais morts en Corée du Nord pendant la deuxième guerre mondiale. Les discussions à Shenyang doivent durer trois jours.

"Les deux parties ont convenu qu'il était nécessaire de poursuivre les rencontres afin de régler le problèmes des dépouilles", a indiqué le chef de la délégation nord-coréenne Ri Ho-rim, selon l'agence de presse japonaise Jiji Press. "Les discussions ont eu lieu dans une atmosphère sérieuse et ont été productives", a-t-il ajouté.

Le Japon a occupé la Corée de 1910 à 1945.

Le représentant japonais Osamu Tasaka a déclaré que "les deux parties auront une deuxième série d'entretiens avec les représentants des Croix-Rouges et des gouvernements".

La dernière rencontre entre des délégués des Croix-Rouges a eu lieu en août 2012 et avait ouvert la voie à des discussions entre des représentants des gouvernements. Les entretiens auraient dû reprendre en décembre 2012 mais avaient été annulés en raison des projets de Pyongyang de lancer un missile à longue portée.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK