Premier défilé militaire à Beyrouth depuis 2005

RTBF
RTBF - © RTBF

Le Liban marque samedi le 65e anniversaire de son indépendance par un défilé militaire dans le centre de Beyrouth. C'est le premier défile militaire depuis 2005, il s'est déroulé en présence des principaux dirigeants libanais.

La cérémonie officielle à laquelle ont assisté le président de la République, Michel Sleimane, celui du Parlement, Nabih Berri, et le chef du gouvernement, Fouad Siniora, s'est déroulée sur la place des Martyrs. Seuls les ministres, ambassadeurs et hautes personnalités y ont assisté.       Des unités d'infanterie, de la garde présidentielle et des commandos ont participé à la parade d'une heure au cours de laquelle des centaines de ballons rouge et blanc, couleurs du drapeau libanais, ont été lancés.       Le défilé dans le centre de Beyrouth est le premier depuis trois ans dans ce pays qui a été secoué depuis 2005 par une succession de crises ayant paralysé les institutions de l'Etat et une série d'assassinats de personnalités politiques. Les précédentes parades s'étaient déroulées au siège du ministère de la Défense.       En 2006, le ministre de l'Industrie, Pierre Gemayel, avait été assassiné à la veille de la Fête de l'Indépendance.       Un accord conclu par les dirigeants politiques libanais en mai 2008 à Doha a mis fin au blocage, permettant l'élection d'un président de la République après un vide de six mois et la formation d'un gouvernement d'union nationale.       Vendredi, le président libanais a souligné l'engagement de son pays à aboutir à une paix globale au Proche-Orient sur la base des résolutions de l'ONU.       S'adressant à des étudiants libanais conviés au palais présidentiel à cette occasion, M. Sleimane a rappelé que le Liban a "toujours cherché à établir une paix juste et globale au Proche-Orient sur la base des résolutions de l'ONU et de l'initiative arabe" pour mettre fin au conflit israélo-palestinien.       Le Liban, sous mandat français depuis 1920, a accédé à l'indépendance le 22 novembre 1943.       

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK