L'ex-madame Trump ambassadrice? Le président tchèque y est favorable

Prague réagit avec enthousiasme à l'idée d'Ivana Trump d'y devenir ambassadrice
Prague réagit avec enthousiasme à l'idée d'Ivana Trump d'y devenir ambassadrice - © Bryan Bedder - AFP

Le président Milos Zeman et d'autres dirigeants politiques tchèques ont réagi avec enthousiasme à l'idée émise par Ivana Trump, ancienne épouse d'origine tchèque du nouveau président américain Donald Trump, de devenir ambassadrice des Etats-Unis à Prague.

"Ce serait un excellent choix", a réagi le président tchèque Milos Zeman qui avait déjà vivement salué l'élection de Donald Trump et qui se veut lui-même être un "Donald Trump tchèque". Washington "ne pourrait pas envoyer à Prague une meilleure ambassadrice", a affirmé Milos Zeman, dans un communiqué publié mercredi.

"Si Ivana Trump le souhaite et si le président Trump prend cette décision, les liens entre les Etats-Unis et la République tchèque seront encore renforcés", a de son côté affirmé le Premier ministre Bohuslav Sobotka, à l'antenne de la radio publique CRo.

Une "notoriété" qui serait un "grand avantage"

Ivana Trump, née en 1949 comme Ivana Zelnickova à Gottwaldov (aujourd'hui Zlin) dans l'est de l'actuelle République tchèque, a récemment confié au journal New York Post son désir de devenir ambassadrice à Prague.

"Je suggérerai que je sois nommée ambassadrice en République tchèque", a-t-elle déclaré vendredi, citée par le quotidien.

Selon elle, sa "maîtrise de la langue tchèque" et sa "notoriété dans son pays d'origine", pourraient être de "grands avantages" lors de son éventuelle mission diplomatique.

Ancienne skieuse de fond et mannequin devenue femme d'affaires, Ivana Zelnickova a épousé Donald Trump en 1977, pour donner naissance, avant leur divorce en 1992, aux trois premiers enfants du futur locataire de la Maison Blanche, Donald Jr, Ivanka et Eric.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK