Prague: l'adieu à Vaclav Havel, le héros de la Révolution de velours

Le président français Nicolas Sarkozy, la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton et son époux Bill Clinton, ex-président des Etats-Unis, ainsi que le Premier ministre britannique David Cameron figurent parmi un millier d'invités à la cérémonie d'adieu.

Une quinzaine d'autres chefs d'Etat doivent aussi accompagner les dirigeants tchèques et la veuve de Vaclav Havel, Dagmar Havlova, à la cathédrale Saint-Guy au Château de Prague, siège officiel de la présidence tchèque.

Ce lieu de culte a été pendant de longs siècles le théâtre des couronnements des rois de Bohême. Depuis la création de la Tchécoslovaquie sur les ruines de l'Autriche-Hongrie (1918), le Château est le siège officiel de la présidence de la République.

Une messe doit y être concélébrée à midi (11h00 GMT) par l'archevêque de Prague Dominik Duka et l'evêque auxiliaire Vaclav Maly, tous deux prisonniers politiques sous l'ancien régime communiste qui s'est effondré avec la "Révolution de velours" pilotée par Vaclav Havel en 1989.

Aux sons des cloches, les Tchèques observeront dans tout le pays à midi une minute de silence, au troisième et dernier jour du deuil national.

Dans le même temps, 21 coups de canon retentiront en hommage au président tchécoslovaque puis tchèque en 1989-2003, qui s'est éteint dans le sommeil dimanche matin dans sa maison de campagne de Hradecek, à 150 km de Prague.

Le successeur de M. Havel au poste de président tchèque, Vaclav Klaus, le chef de la diplomatie Karel Schwarzenberg et l'ancienne secrétaire d'Etat américaine d'origine tchèque Madeleine Albright, amie personnelle de Vaclav Havel, prononceront des discours.

La cérémonie à la cathédrale Saint-Guy sera suivie dans l'après-midi par l'incinération du corps dans un crématorium pragois. L'urne avec ses cendres sera déposée dans quelques jours dans le tombeau familial, dans un cimetière pragois.

Vendredi soir, de nombreux artistes alternatifs, parmi lesquels le groupe Plastic People of the Universe persécuté sous le régime communiste, rendront à leur tour un dernier hommage à l'ex-président et grand amateur de rock, lors d'un concert dans le centre de Prague.

Voici la liste des dirigeants étrangers attendus vendredi à Prague pour les funérailles de l'ancien président tchèque et artisan de la "Révolution de velours", Vaclav Havel, mort dimanche à l'âge de 75 ans.

Le président estonien Toomas Hendrik Ilves s'est excusé jeudi soir pour des raisons de santé, selon l'agence CTK citant la présidence estonienne.

La liste alphabétique par pays des personnalités attendues publiée jeudi par le ministère tchèque des Affaires étrangères:

- Albanie - Le Premier ministre Sali Berisha

- Allemagne - Le président Christian Wulff

- Arménie - Le vice-président de l'Assemblée nationale Edouard Charmazanov

- Autriche - Le président Heinz Fischer

- Belgique - Le prince héritier,Philippe, et le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Didier Reynders

- Bulgarie - Le ministre des Affaires étrangères Nikolaï Mladenov, l'ancien président Jelio Jelev, l'ancien président Petar Stoyanov

- Canada - Le gouverneur général David Johnston

- Commission européenne - Le président de la CE José Manuel Barroso

- Croatie - Le président Ivo Josipovic

- Danemark - Le ministre des Affaires étrangères Villy Sovndal

- Espagne - Le président du Sénat Pio Garcia Escudero

- Estonie - L'ambassadeur à Prague Lembit Uibo

- Etats-Unis - La secrétaire d'Etat Hillary Clinton, l'ancien président Bill Clinton, l'ancienne secrétaire d'Etat Madeleine Albright

- Finlande - La présidente Tarja Halonen

- France - Le président Nicolas Sarkozy

- Géorgie - Le président Mikheïl Saakachvili

- Grande-Bretagne - Le Premier ministre David Cameron

- Hongrie - Le président Pal Schmitt

- Irlande - L'ancienne présidente Mary Robinson

- Islande - La présidente du Parlement Asta Ragnheidur Johannesdottir

- Israël - Le ministre sans porte-feuille Yossi Peled

- Japon - Le vice-ministre des Affaires étrangères Ryuji Yamane

- Jordanie - Le prince El Hassan ben Talal

- Kosovo - La présidente Atifete Jahjaga

- Lettonie - Le président Andris Berzins, l'ancienne présidente Vaira Vike-Freiberga

- Lituanie - La présidente Dalia Grybauskaite, l'ancien président Vytautas Landsbergis

- Luxembourg - Le grand duc Henri de Luxembourg

- Macédoine - Le président Gjorge Ivanov

- Monténégro - Le président Filip Vujanovic

- Norvège - Le président du Parlement Dag Terje Andersen

- Otan - Le secrétaire général délégué Claudio Bisognier

- Parlement européen - Le président du PE Jerzy Buzek

- Pays-Bas - Le Prince d'Orange, le ministre des Affaires étrangères Uri Rosenthal

- Pologne - Le président du Sénat Bogdan Borusewicz, l'ancien président Lech Walesa, l'ancien Premier ministre Tadeusz Mazowiecki

- Portugal - Le ministre des Affaires étrangères Paulo Sacadura Cabral Portas

- Roumanie - Le président Traian Basescu

- Russie - Le délégué aux droits de l'Homme Vladimir Loukine

- Slovaquie - Le président Ivan Gasparovic, le Premier ministre Iveta Radicova, le ministre des Affaires étrangères Mikulas Dzurinda, l'ancien président Rudolf Schuster

- Slovénie - Le président Danilo Turk, l'ancien président Milan Kucan

- Suède - Le ministre des Affaires étrangères Carl Bildt

- Suisse - La présidente élue de la Confédération, Eveline Widmer-Schlumpf

- Ukraine - Le ministre des Affaires étrangères Konstantin Grichtchenko

AFP
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK