Pour parcourir 230 mètres, Trump fait appel à une limousine, huit voitures et un service de sécurité

Pour 230 mètres, Trump fait appel à une limousine, huit voitures et un service de sécurité
Pour 230 mètres, Trump fait appel à une limousine, huit voitures et un service de sécurité - © ANTHONY WALLACE - AFP

Le président des Etats-Unis, Donald Trump, sort d'une semaine chargée en émotion. L'enterrement de l'un de ses prédécesseurs, Georges H.W. Bush, a monopolisé l'attention mercredi. Pour l'occasion, il a accueilli Georges W. Bush, fils du défunt et lui aussi ancien président, à la résidence des invités de la Maison Blanche. Pour parcourir les 230 mètres qui séparent son domicile présidentiel de cette "maison d'ami", le président a déployé une limousine, un convoi de sécurité et plusieurs voitures pour l'escorter.

Il semblerait que Donald Trump n'apprécie pas vraiment les courts trajets pédestres. C'est en tout cas ce que laisse penser sa récente sortie pour accueillir l'ex-président Georges W. Bush la veille des obsèques de son père, dans la soirée du mardi 4 novembre. Pour rendre visite durant 23 minutes à son prédécesseur et sa femme, le magnat de l'immobilier et son épouse ont  mobilisé la limousine présidentielle avec une escorte d'au moins sept véhicules.

Cette sortie atypique a engendré bon nombre de questions à propos de la capacité du président américain, ou simplement l'envie, de marcher dans la rue. La courte distance qui séparait la Maison Blanche de sa destination pouvait sans problème être parcourue à pieds. "Les présidents, dont le dernier en date, ont toujours parcouru ce trajet à pied avant", a déclaré Edward Price, ancien porte-parole de la sécurité nationale sous Obama, interrogé par le Washington Post.

Sur Twitter, plusieurs internautes se sont également posé des questions tandis que d'autres ont critiqué cette sortie "en grande pompes" du dirigeant. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK