Guerre de Corée: 65 ans après, Kim Jung Un restitue les dépouilles américaines

Pour les 65 ans de la guerre de Corée
Pour les 65 ans de la guerre de Corée - © AFP

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un restitue une partie des dépouilles des soldats américains tués lors de la Guerre de Corée. La Corée du Nord remplit ainsi une part de son engagement avec les États-Unis pris pendant le sommet de juin.

"Les Etats-Unis et la République populaire démocratique de Corée s'engagent à retrouver les dépouilles des prisonniers de guerre et des soldats portés disparus au combat" et à "rapatrier immédiatement ceux qui ont déjà été identifiés", affirmaient Kim Jong Un et Trump au moment de la déclaration de Singapour signée le 12 juin. Cet engagement est le dernier des quatre conclus par les deux pays. Cette annonce coïncide avec la date d'anniversaire d'armistice du conflit de Corée, le 27 juin 1953. 

L'avion de l'US Air Force contenant les corps a quitté Wonsan en Corée du Nord ce jeudi soir pour rejoindre la base d'Osan, en Corée du Sud. Il y est arrivé ce vendredi. Mais le nombre de dépouilles rapatrié n'a toujours pas été précisé. 

Une cérémonie formelle de rapatriement aura lieu le 1er août. 

La Guerre de Corée 

La Guerre de Corée a eu lieu entre 1950 et 1953. Le 27 juin 1953 marque la fin du conflit par une armistice, même si aucun traité de paix formel n'a été conclu. 

Affichez la ligne du temps interactive en plein écran et déplacez votre curseur dessus

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK