Pour l'ONU, le monde paye au "prix fort" les stratégies divergentes face coronavirus

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, à la réunion de l'OMS, en visioconférence.
Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, à la réunion de l'OMS, en visioconférence. - © Michael Kappeler - Michael Kappeler/dpa-pool/dpa

Le secrétaire général des Nations unies a critiqué ce lundi les pays ayant "ignoré les recommandations" de l'OMS pour répondre à la pandémie, estimant que le monde payait aujourd'hui au "prix fort" les stratégies divergentes.

"Nous avons vu des expressions de solidarité, mais très peu d'unité dans notre réponse face au Covid-19. Les pays ont suivi des stratégies différentes, parfois contradictoires, et nous en payons tous le prix fort", a déclaré Antonio Guterres.

Une réunion en visioconférence, sous tension

"De nombreux pays ont ignoré les recommandations de l'Organisation mondiale de la Santé", a-t-il ajouté par visioconférence à l'ouverture de l'Assemblée mondiale de la santé, réunion annuelle des 194 pays membres de l'OMS qui se tient virtuellement pour la première fois de son histoire.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK