Poulets chlorés: Sabine Laruelle satisfaite de la décision de l'UE

La ministre belge de l'Agriculture, Sabine Laruelle, se réjouit vendredi, dans un communiqué, de la décision prise jeudi soir par les ministres européens de l'Agriculture qui ont refusé les importations de volailles américaines désinfectées au chlore.

Ces importations de volailles font l'objet d'une interdiction depuis dix ans dans l'UE.

Le Conseil des ministres européens de l'Agriculture a ainsi rejeté la proposition de règlement de la Commission visant à autoriser quatre substances chimiques servant à éliminer la contamination des carcasses de poulets.

Pour la ministre belge, cette décision "concrétise officiellement le signal très clair donné par une majorité d'Etats membres, dont la Belgique, en avril dernier lors de la proposition de levée d'embargo sur l'importation des poulets américains désinfectés au chlore".

D'après Sabine Laruelle, ces produits ne cadrent en effet pas avec le type d'aliments souhaités par le consommateur européen. "Or la qualité maximale des produits circulant en Belgique et dans l'UE doit être préservée et encouragée", note-t-elle. Par ailleurs, la Belgique "est persuadée que la poursuite de la maîtrise de l'hygiène tout au long de la chaîne alimentaire est la meilleure voie pour garantir l'hygiène des denrées alimentaires".

Enfin, la ministre belge insiste qu'une ouverture du marché à ce genre de produits va à l'encontre de la politique menée jusqu'à présent dans l'Union européenne en matière d'hygiène des denrées alimentaires.

 

(Belga)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK