Port d'armes aux USA: demande d'expulsion du journaliste Piers Morgan

La pétition accuse le journaliste vedette Piers Morgan d'abuser de sa position d'animateur au sein d'une chaine nationale pour s'attaquer aux droits des citoyens américains. Il s'est montré farouchement opposé aux propos de Larry Pratt, le directeur exécutif de l'association des détenteurs d'armes qui lui déclarait ceci : "Il me semble que vous êtes moralement obtus, et que vous préfériez être une victime plutôt que de pouvoir prendre le dessus sur les criminels. D'ailleurs je ne sais pas pourquoi vous voulez être l'ami des criminels." A quoi Piers Morgan s'est exclamé : "Quel argumentaire ridicule ! Vous n'avez pas d'argument cohérent, et vous ne vous souciez pas du tout du taux d'homicide par armes à feu en Amérique, n'est-ce pas ?"

Un débat qui fait rage

48 000 personnes ont d'ores et déjà signé cette pétition lancée le 21 décembre, ce qui signifie que l'administration américaine va devoir examiner le texte signé. Un nouveau pavé dans la marre présidentielle puisque Barack Obama a appelé le Congrès à une loi interdisant les fusils d'assaut et les chargeurs à grande capacité.

Le président démocrate veut également combler les vides juridiques permettant d'acheter des armes sans vérification des antécédents de l'acheteur. Lundi c'est justement un récidiviste qui a frappé près de la ville de Rochester dans l'Etat de New York. Un sexagénaire déjà condamné pour le meurtre de sa grand-mère qui a abattu deux pompiers qui intervenaient sur l'incendie de son domicile. Il leur avait tendu un piège puisqu'il y avait lui-même bouté le feu.

 

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK