Porsche négocie toujours exclusivement avec le Qatar

RTBF
RTBF - © RTBF

Le constructeur allemand de voitures de luxe Porsche, en grosse difficulté financière, a indiqué lundi qu'il négociait toujours exclusivement avec le Qatar, mais sans pouvoir fixer de calendrier pour un accord.

"Nous négocions exclusivement avec le Qatar", a réaffirmé un porte-parole de Porsche.

La presse allemande de lundi affirme que d'autres partenaires sont intéressés par le rachat d'options sur actions Volkswagen détenues par Porsche, notamment des fonds d'Etat russe et chinois.

Une information que confirmait un porte-parole de Porsche cité dans le quotidien économique Handelsblatt.

"Nous démentons cette déclaration", a rétorqué le porte-parole interrogé par l'AFP. "Ce sont des spéculations sur lesquelles nous ne nous exprimons pas", a-t-il ajouté.

En début de semaine dernière, Porsche avait affirmé avoir reçu une offre du Qatar. Il semblait confiant sur un accord portant à la fois sur une prise de participation de l'émirat au sein du capital de Porsche et sur un rachat des options Volkswagen et qui lui permettrait d'éponger une partie de ses lourdes dettes (9 mds d'euros).

Mais le groupe allemand était toujours incapable lundi de fixer un calendrier.

Les discussions avec l'émirat sont en effet entachées par le climat délétère qui règne entre Porsche et sa filiale Volkswagen et surtout au sein des familles Porsche et Piëch, milliardaires propriétaires de Porsche, où deux clans s'affrontent.

Les familles se sont rencontrées la semaine dernière pour des discussions, a précisé le porte-parole, sans plus de précisions.

 

(M.S. avec Belga)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK