Pologne: un documentaire sur la pédophilie accable l'Eglise

Publié sur Youtube, le documentaire a été visionné 4 millions de fois en 4 jours.
Publié sur Youtube, le documentaire a été visionné 4 millions de fois en 4 jours. - © Tous droits réservés

Cela fait maintenant quatre jours que le documentaire polonais « Seulement ne le dis à personne », de Tomasz Sekielski est diffusé sur Youtube. Ce mardi, il affichait déjà plus de 11 millions de vues, tout en émanant d'un pays qui comporte 40 millions d'habitants, et dont 40% d'entre eux se rendent à la messe dominicale.

On peut y découvrir des rencontres de victimes de prêtres pédophiles avec leurs agresseurs, avec, en lame de fond, une critique du manque de réactivité de l'Eglise catholique face à la multiplication des révélations de ces crimes ces dernières années.

Jean-Paul II est ainsi personnellement ciblé pour son inaction durant son long pontificat. Filmés en caméra caché, certains des prêtres demandent pardon pour leurs actes, ou proposent de l'argent en compensation pour leurs victimes. 

Huit mois plus tôt, un film intitulé « Le Clergé » dénonçant divers travers des prêtres, dont la pédophilie, sortait en Pologne, provoquant de vives réactions au sein du pays. 

La réaction de l’Eglise au documentaire modérée

La réaction de l’Eglise au documentaire a, elle, été modérée. « Je suis profondément ému par ce que j’ai vu dans le film de Tomasz Sekielski. Je demande pardon pour toutes les blessures infligées par les hommes de l’Eglise », a ainsi déclaré le primat de Pologne, l’archevêque Tomasz Polak, dans un communiqué.

Le président de la conférence épiscopale, l’archevêque Stanislaw Gadecki, a exprimé lui « son émotion et sa tristesse ».

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK