Plusieurs pays confirment leur financement pour la force G5 Sahel

L'Union européenne a confirmé mettre 50 millions d'euros sur la table, l'Arabie saoudite cent, les Emirats arabes unis, trente et les Etats-Unis 60 millions
L'Union européenne a confirmé mettre 50 millions d'euros sur la table, l'Arabie saoudite cent, les Emirats arabes unis, trente et les Etats-Unis 60 millions - © LUDOVIC MARIN - AFP

Plusieurs pays et organisations ont annoncé ou confirmé mercredi des contributions financières pour accélérer la mise en oeuvre de la nouvelle force conjointe G5 Sahel, destinée à combattre les groupes djihadistes dans la vaste bande sahélo-saharienne (BSS), a annoncé le président français Emmanuel Macron.

L'Union européenne a confirmé mettre 50 millions d'euros sur la table, l'Arabie saoudite cent, les Emirats arabes unis (EAU), trente et les Etats-Unis 60 millions, a-t-il affirmé à l'issue d'une "réunion de soutien au G5" au château de la Celle-Saint-Cloud, dans la banlieue parisienne.

"Ce n'est qu'une étape", a déclaré Emmanuel Macron, à l'initiative de cette réunion de ce qu'il a qualifié de "coalition Sahel", en annonçant la tenue d'une "conférence de soutien et de planification" en faveur de cette force régionale africaine le 23 février prochain à Bruxelles.

Angela Merkel reçue par Emmanuel Macron:

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK