Plus de 30 célébrités font équipe pour lutter contre la politique anti-immigration aux États-Unis

Trente stars hollywoodiennes se sont réunies avec l'ACLU (l'Union américaine pour les libertés civiles) pour lire une lettre d'une immigrante séparée de son fils à la frontière mexicaine. L'initiative vient de l'actrice Maggie Gyllenhaal, qu'elle a nommée : "My Name Is Mirian".  

Dans des villes différentes, sous forme de FaceTime, les célébrités racontent l'histoire de cette maman avec beaucoup d'émotion. Mirian est une demandeuse d'asile venant de l'Honduras. Elle a été séparée de son fils de 18 mois à la frontière du Texas en février. Dans sa lettre, elle explique que retourner au Honduras n'est pas une option pour elle et son fils.

Nous sommes partis d'Honduras après que les militaires aient gazé notre maison, Mirian.

Les acteurs insistent sur les passages forts de la lettre. "Ils ne m'ont donné aucune raison valable", disent-ils les uns après les autres. 

La vidéo a été postée sur le mur Twitter de Maggie Gyllenhaal avec l'hashtag #MyNameIsMirian et a été retwitté par de nombreuses personnes depuis. Les acteurs veulent sensibiliser le monde au problème de la frontière et de la séparation des familles

Dans une note détaillant son expérience (en anglais), Mirian a elle-même expliqué son ressenti à CNN. 

États-Unis : une mobilisation populaire pour aider Yeni Gonzalez, séparée de ses trois enfants

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK