Plus d'un Belge sur deux exprime un sentiment négatif au sujet de l'UE

Plus d'un Belge sur deux exprime un sentiment négatif au sujet de l'UE
Plus d'un Belge sur deux exprime un sentiment négatif au sujet de l'UE - © ANDREI PUNGOVSCHI - AFP

Près de six Belges sur dix (58%) ont une opinion plutôt négative de l'Union européenne, selon une étude coordonnée par le think tank Chatham House, dont Le Soir se fait l'écho mardi. Sur les populations sondées, de dix pays européens, seuls les Grecs et les Français sont plus négatifs que les Belges à ce niveau. Les sentiments "négatifs" rapportés vont du dégoût (35%) à l'énervement en passant par l'inquiétude, le pessimisme (48%) ou le malaise. Même les Britanniques, en plein processus de Brexit, font davantage preuve d'optimisme, note Le Soir.

Plus de la moitié du public belge exprime des sentiments négatifs envers les réfugiés et les demandeurs d'asile...c'est même plus qu'en Hongrie

L'étude va plus loin, analysant l'attitude des citoyens européens sur toute une série de points et enjeux. Avec des résultats parfois surprenants au niveau de la Belgique, pointe Alexander Mattelaer, directeur des Affaires européennes à l'institut Egmont, chargé d'analyser le volet belge des résultats. "Plus de la moitié du public belge exprime des sentiments négatifs envers les réfugiés et les demandeurs d'asile", écrit-il, "c'est même plus qu'en Hongrie ou tout autre pays englobé par l'enquête". "L'aspect le plus curieux de cette étude porte sur les aspects culturels", relève-t-il. "La peine de mort est considérée comme acceptable par plus de la moitié du public belge, à l'équivalent de la France, du Royaume-Uni, de la Hongrie et de la Pologne. Et 64% du public belge serait favorable à stopper l'immigration en provenance des pays musulmans".

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK