Pluies en Colombie: 15 morts et dix mille sinistrés depuis début avril

Des morts après des glissements de terrain
2 images
Des morts après des glissements de terrain - © Raul ARBOLEDA (AFP)

Les pluies intenses liées au phénomène climatique La Niña ont entraîné la mort de quinze personnes en Colombie depuis début avril, dont treize à la suite de glissements de terrain, a annoncé mardi la Direction nationale de gestion des risques.

Selon un porte-parole de cet organisme étatique les pluies ont également fait 10.630 sinistrés.

Selon l'Institut national de météorologie (Ideam) la Colombie est "très vulnérable en raison des pluies qui ont touché le pays à la fin de l'année dernière", lorsque le phénomène La Niña a commencé à être tangible dans ce pays, entraînant des précipitations particulièrement intenses.

Les spécialistes indiquent que le terrain imbibé d'eau est particulièrement fragile, entraînant davantage de risques de glissement de terrain.

En 2010, 311 personnes ont été tuées suite aux intempéries et 2,2 millions de sinistrés ont été recensés.

La Niña se caractérise par une baisse des températures moyennes sous la surface de la mer dans le centre et l'est du Pacifique équatorial.

Selon l'Organisation météorologique mondiale (OMM), ce phénomène climatique réapparu durant l'été 2010, est l'un des "plus puissants du siècle écoulé" et devrait durer encore jusqu'en avril/mai avant de s'affaiblir progressivement.


Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK