Plongée dans la pensée de Donald Trump: analyse d'un an de tweets du président américain

Une exposition des tweets de Donald Trump à Chicago, à l'initiative de la chaîne Comedy Central, le 19 octobre 2017.
3 images
Une exposition des tweets de Donald Trump à Chicago, à l'initiative de la chaîne Comedy Central, le 19 octobre 2017. - © SCOTT OLSON - AFP

Donald Trump l'avait promis il y a un an, le jour de son investiture : il ne comptait pas arrêter d'utiliser son compte Twitter une fois devenu président des Etats-Unis. Depuis, les déclarations de @realdonaldtrump sur le réseau social suscitent de nombreuses réactions. Au point que Twitter est devenue une arme politique à part entière qui bouscule le jeu diplomatique... et qu'un employé de l'entreprise américaine a osé désactiver le compte personnel du président.

>>> A lire aussi: Twitter, une nouvelle arme politique ?

Exactement un an après la cérémonie d'investiture, quel bilan peut-on tirer de l'utilisation de Twitter par Donald Trump ? Que dit-il sur le réseau ? A quelle fréquence ? Quels sont ses sujets et ses termes préférés ?

Pour répondre à ces questions, nous avons "aspiré" l'archive complète des tweets du président américain depuis le 20 janvier 2017 jusqu'à aujourd'hui. Le résultat : un fichier comprenant les heures de publication, les textes, le nombre de retweets et de "likes"... Voici l'analyse de 365 jours de présidence vu depuis l'un des comptes Twitter les plus suivis à travers le monde.

Nombre total de tweets publiés... et supprimés

Entre le vendredi 20 janvier 2017 et le jeudi 18 janvier 2018, Donald Trump a publié quelque 2215 tweets sur le réseau social. Soit une moyenne de 6 messages par jour. Ce chiffre ne tient pas compte des messages supprimés par le président lui-même après publication. Le site internet ProPublica archive d'ailleurs automatiquement ces tweets disparus de la toile.

Parmi les messages effacés, citons notamment celui-ci qui a donné lieu à diverses interprétations fin mai 2017 : "Despite the constant negative press covfefe"

Qu'a-t-il bien pu se passer pour que Donald Trump publie pareil tweet ? Aussitôt, le message est repris et commenté de toutes parts... jusqu'à ce que l'intéressé, qui avait supprimé le texte, déclare ceci : "Qui pourra déchiffrer la vraie signification de 'covfefe' ??? Profitez !"

Autre exemple, un mois environ après l'élection. En décembre 2016, le milliardaire confond alors "unpresidented" (un mot qui n'existe pas en anglais, depuis qualifié "mot de l'année" par le Guardian) et "unprecedented" (qui signifie "sans précédent").

Notons aussi cette série de trois tweets supprimés dans un contexte particulier. "Grande élection demain dans le super Etat d'Alabama. Votez pour le sénateur Luther Strange, ferme en matière de crime et de frontières - je ne te laisserai pas tomber", pouvait-on lire dans l'un de ces messages. Alors que Luther Strange est en passe de perdre l'élection, les tweets en question disparaissent du compte de Donald Trump.

Les tweets les plus partagés et les plus likés

Chaque tweet de Donald Trump donne lieu à des dizaines de milliers de partages dans la seconde. Celui qui a été le plus massivement partagé date du 2 juillet 2017. On y trouve très peu de texte... et une image lourde de sens. Un "gif", une image animée, montrant Donald Trump en plein match de catch avec un adversaire dont la tête est remplacée par le logo de CNN. Au total, le tweet a donné lieu à plus de 360.000 retweets.

Mais un des tweets qui a le plus fait parler de lui remonte au 12 novembre 2017. Ce jour-là, le président américain s'en prend directement à Kim Jong-un, le leader nord-coréen. "Pourquoi Kim Jong-un me traiterait de 'vieux', alors que je ne le traiterais JAMAIS de 'petit et gros'. J'essaye tellement d'être son ami et peut-être que ça arrivera un jour !".

La publication récoltera plus de 270.000 retweets et 600.000 "likes". On reste malgré tout loin du score réalisé par Barack Obama et ses quelque 4,6 millions de "j'aime" pour un tweet publié après les événements de Charlottesville en août 2017.

Les mots et les sujets qui reviennent le plus souvent

En 2015, une étude analysait le vocabulaire de Donald Trump dans ses discoursLe milliardaire utilise volontiers des mots courts et simples, comme "good", "bad" et "great".  "Donald Trump tente de rassurer son auditoire, en touchant nos instincts politiques primaires. Il répète des mots simples", expliquait à l'époque Peter Lawler, professeur de sciences politiques à l'université Berry College et auteur d'un livre sur la rhétorique politique américaine.

Ce constat se confirme aussi sur Twitter. Nous avons réalisé un "nuage de mots clés" avec les 2000 derniers messages du président. Plus un mot est employé, plus il s'affiche en gros caractères. C'est le mot "great" (qui possède de nombreux sens en anglais, de "génial" à "super", en passant par "magnifique" et "exceptionnel") qui arrive en tête. Si le terme revient aussi souvent, c'est aussi parce qu'il se trouvait dans le slogan de campagne "make America great again" ("rendre à l'Amérique sa grandeur").

Suivent des thèmes récurrents dans la rhétorique de Donald Trump : les "fake news" notamment puis, dans une moindre mesure, le système de santé, les médias, la Corée du Nord et la Russie.

>>> A lire aussi : Donald Trump remet ses prix "Fake News" très controversés

>>> A lire aussi : Donald Trump relaie des vidéos anti-musulmans sur Twitter

Au total, le président a rédigé 185 tweets mentionnant les termes "fake news" ou "fake media". Avec des médias comme CNN ou le New York Times dans le viseur. Quand il interpelle d'autres compte, c'est Fox News et Sean Hannity, présentateur d'une émission politique sur cette chaîne de télévision conservatrice, qui l'emportent avec plus de 170 mentions.

Que voit Donald Trump quand il ouvre son compte Twitter ?

Sur le réseau social, Donald Trump est abonné à 45 comptes. Des membres de sa famille, des personnalités de la Maison Blanche, l'une ou l'autre entreprise qui fait partie de son empire... Voici à quoi ressemble le fil Twitter du président américain quand il ouvre l'application sur son téléphone.

A quelles heures de la journée Donald Trump est-il le plus actif sur Twitter ?

La courbe de publication des tweets du président nous apprend une chose : Donald Trump est un lève-tôt qui tweete dès les premières heures du jour. La preuve avec ce graphique. Le pic se situe quand il est 8h du matin à Washington.

Sujet du JT de 13h du 19 janvier : après un an au pouvoir, Donald Trump fait des déçus parmi ses électeurs

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK