Philippines: B-Fast installe son hôpital à côté de la mairie de Tacloban

Juchée sur une petite colline, la mairie de Tacloban est transformée en centre nerveux, humanitaire et médiatique. Les habitants qui ont tout perdu dans la catastrophe viennent demander ici un peu d'aide, de l'eau voire simplement des informations. Lorsque le maire apparait, il se fait interpeller avec véhémence.

Malgré la catastrophe naturelle et humanitaire qui a frappé sa ville, Alfred Romualdez reste positif : "Oui le message qu'il faut adresser aux gens est que le plus dur est passé. Vous êtes vivants et il y a une raison pour ça. Nous devons continuer de reconstruire nos vies, continuer, recommencer à zéro, il y a une vie après cette tempête. Ce n'est pas la fin, nous y avons survécu et il y a une raison pour ça. Continuons à vivre, continuons à nous battre et faisons quelque chose de nos vies. Faisons-le pour rendre hommage aux morts."

C'est ici, à côté de la mairie que les belges de B-Fast s'apprêtent à installer leur hôpital de campagne. Le personnel est prêt et le matériel est en train d'être acheminé, comme l'explique notre envoyé spécial, Frédéric Gersdorff:

Regardez son reportage à Tacloban :

Les trois premiers avions cargo de MSF ont atterri à l'aéroport de Cebu

Les trois premiers avions cargo de Médecins sans frontières (MSF) chargés de matériel d'urgence et destinés aux victimes du typhon Haiyan ont atterri mercredi à l'aéroport de Cebu, aux Philippines. Six autres avions sont en route et un dixième partira jeudi d'Ostende, avec à bord 32 tonnes de matériel d'assainissement de l'eau. Au total, 350 tonnes de matériel seront acheminées par MSF International via ces vols, rapporte l'organisation.

Des équipes de Médecins sans frontières sont actives à Cebu depuis samedi et certaines tentent d'atteindre d'autres régions des Philippines par avions, hélicoptères et bateaux. Une équipe s'est ainsi rendue en avion à Guiuan, à l'est de l'île de Samar. "Les dégâts sont énormes et les besoins très importants", ajoute MSF. L'organisation a déjà envoyé une équipe par hélicoptère sur l'île de Panay. D'autres arriveront bientôt par bateaux sur l'île de Bantayan et à Ormoc, à l'ouest de l'île de Leyte.

Médecins sans frontières, qui est indépendante du Consortium 12-12, a également lancé un appel aux dons (BE73 0000 0000 6060) pour aider les victime du typhon.

 

RTBF (envoyés spéciaux: Daniel Fontaine et Frédéric Gersdorff)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK