Peshawar: au moins 16 morts dans un nouvel attentat suicide

RTBF
RTBF - © RTBF

Au moins 16 personnes ont été tuées par un kamikaze qui a fait exploser sa bombe à l'entrée du palais de justice de Peshawar, dans le nord-ouest du Pakistan, où les talibans liés à Al-Qaïda semblent concentrer leur campagne d'attentats suicide.

"Un kamikaze à pied a essayé de pénétrer dans le palais de justice et, quand les policiers ont voulu l'arrêter, il a fait exploser la bombe qu'il portait sur lui", a expliqué à des journalistes sur place Sahib Zada Anis, le chef de l'administration de la grande capitale de la province du nord-ouest.

Des restes humains baignaient dans le sang devant la grille du palais, arrachée par le souffle. Un vieil homme qui réparait dans la rue les lunettes et les stylos-plumes, une figure dans ce quartier très fréquenté, gisait au sol, mort, a rapporté un journaliste de l'AFP.

"Nous avons reçu les cadavres de 16 personnes, dont trois policiers, et 36 blessés", a déclaré à l'AFP le Dr Abdul Hameed Afridi, directeur général de l'hôpital Lady Reading, le principal de la ville.

Il s'agit du huitième attentat en onze jours dans le nord-ouest, dont sept ont visé Peshawar et sa banlieue, aux portes des zones tribales où l'armée est engagée dans une offensive contre le bastion de ces insurgés islamistes. Au moins 110 personnes ont été tuées dans ces attentats.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK