Pèlerins et touristes franchissent à nouveau le seuil du Saint-Sépulcre

Pèlerins et touristes soulagés et fervents se sont pressés en rangs serrés mercredi dans le Saint-Sépulcre rouvert avant l'aube après trois jours de bras de fer avec Israël pour des questions d'argent et de principe.

Il faisait encore nuit quand les traditionnels détenteurs des clés du lieu le plus saint du christianisme ont poussé les vastes battants de bois à 4H00 (2H00 GMT) mettant fin à presque trois jours d'épreuve de force avec les autorités israéliennes.

L'église construite à Jérusalem sur les sites présumés de la crucifixion et du tombeau du Christ n'était jamais restée fermée aussi longtemps en guise de protestation depuis plus d'un quart de siècle.

Malgré l'heure, il n'a fallu que quelques minutes pour que des dizaines de catholiques français émergent des ruelles de la Vieille ville. C'était le dernier jour de leur séjour et leur ultime chance d'accéder au lieu sacré. "Depuis dimanche, nous avons prié devant les portes" closes du sanctuaire, dit à l'AFP François-Roch Ferlet, 29 ans, l'un des membres de l'association KTsens.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK