Pèlerinage chiite à Bagdad: 68 morts depuis mardi

RTBF
RTBF - © RTBF

Au moins 68 personnes ont péri depuis mardi à Bagdad dans une série d'attentats contre des fidèles venus commémorer la mort de l'imam Moussa Kazim, un des pèlerinages majeurs de l'islam chiite, a-t-on appris jeudi de sources proches des services de sécurité.

Ces attaques contre les pèlerins, qui ont fait plus de 400 blessés, surviennent dans un contexte de blocage politique en Irak où quatre mois après les législatives, aucun accord n'a été forgé entre les partis politiques sur le nom du prochain Premier ministre ni la composition du nouveau gouvernement.

Jeudi peu avant l'aube, un engin piégé a explosé dans le quartier de Baab-al-Mouazam (nord de la capitale), tuant quatre personnes et en blessant 46. Une autre bombe a dans le même temps fait trois morts et 31 blessés à Machtal (sud-est), selon le ministère de l'Intérieur.

Plus tard dans la matinée, un attentat à la voiture piégée a fait un mort et dix blessés dans le quartier d'Al-Alaam (ouest). Une femme a été tuée et quatre personnes ont également été blessées par une bombe à Zafaraniya (sud).

Des centaines de milliers de chiites, venus pour certains de l'étranger, étaient rassemblés mercredi à Bagdad pour le deuil de Moussa Kazim, le septième des douze imams vénérés par les chiites, mort empoisonné en prison en 799 sur ordre du calife abbasside Haroun al-Rachid, selon la tradition.

L'attaque la plus sanglante a fait 28 morts et 136 blessés quand un kamikaze s'est fait exploser en début de soirée mercredi au milieu d'une foule de pèlerins dans le quartier d'Azamiya (nord), selon un nouveau bilan du ministère de l'Intérieur.

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK