Pays-Bas: le froid fait le bonheur de la Frise qui aiguise ses patins

Patineurs aux Pays-Bas
Patineurs aux Pays-Bas - © VINCENT JANNINK (EPA)

La vague de froid dont on parle depuis des jours est notable par sa durée mais pas exceptionnelle. C'est le constat de l'organisation météorologique mondiale. Et ce froid, certains l'espèrent de toutes leurs forces: ce sont les patineurs néerlandais qui espèrent pouvoir participer à une course spéciale.

Les patineurs hollandais espèrent pouvoir, cette année, faire cette course légendaire qui relie, via les canaux gelés, 11 villes de Frise, un parcours de 200 km sur glace naturelle dont tous les Néerlandais rêvent et qu'on appelle "elfstedentocht", la course des 11 villes. Tous les néerlandais retiennent leur souffle parce que, ce soir, 22 chefs de secteur  devront dire si la glace est assez solide pour que la course ait lieu, ce qui n'était pas le cas partout mardi.

Cette course mythique de 200 km a eu lieu pour la dernière fois il y a quinze ans.

Depuis quelques jours, des centaines de volontaires balayent la neige sur les canaux pour qu'elle gèle mieux. Les échoppes vendant genièvre, chocolat chaud et pain d'épices fleurissent sur  le parcours. La course, si elle a lieu, devrait drainer 1,5 à 2 millions de spectateurs.  Les hôtels sont déjà complets, les réseaux sociaux s'affolent et si la course a lieu, il n'y aura pas école. Les marchands de patins s'affairent; partout des patineurs s'exercent.

Si cela vous tente, oubliez! Il n'y aura que 16 000 places au départ et  il faut être membre de l'association des villes frisonnes pour participer. La fièvre de la glace s'est emparée des néerlandais. 72 Belges, tirés au sort y prendront part.

Anina Meeus

 

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK