Pays-Bas: la police lance un parfum senteur ecstasy

Le parfum Xtacy rappelle l'odeur de drogues de synthèse
Le parfum Xtacy rappelle l'odeur de drogues de synthèse - © Openbaar Ministerie om.nl

Cette fragrance porte le nom d’Xtacy et ses accents anisés rappellent l'odeur des drogues de synthèses. Elle n’est pas destinée à un usage classique, mais vise à sensibiliser le grand public à détecter les laboratoires clandestins fabriquant ces substances interdites.

La police néerlandaise a mis au point cette technique inédite pour sensibiliser les Néerlandais aux odeurs des drogues de synthèses, comme l’ecstasy ou la MDMA, et donc signaler de potentiels laboratoires clandestins, comme le rappelle le site français Mixmag.

Des opérations de sensibilisations ont été lancées, comme on le voit dans cette vidéo du Parquet général.

Dégâts sur l’environnement

Ces drogues peuvent nuire directement à la santé de ses usagers, mais les laboratoires clandestins comportent également des dangers indirects: risques pour la santé des riverains (inhalations de substances toxiques, incendies, explosions, etc.), mais aussi nuisances environnementales (dépôts clandestins de déchets dans la nature ou rejets toxiques dans les eaux).

Les autorités appellent la vigilance olfactive, mais aussi visuelle : un bâtiment avec les fenêtres toujours fermées, des systèmes de surveillances vidéos, des allers-retours de camionnettes transportant de barils, peuvent trahir la présence d’un laboratoire clandestin. En cas de doutes, mieux vaut prévenir la police et ne jamais intervenir par ses propres moyens.

https://www.youtube.com/watch?v=JYzD6_aBoto
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK