Réduction de la limitation de vitesse aux Pays-Bas: et dans le reste de l'Europe?

Le gouvernement néerlandais a annoncé ce mercredi abaisser la vitesse maximale sur les autoroutes à 100 km/h au lieu de 130 en journée, une mesure qui s'inscrit dans un plan d'action adopté pour lutter contre les émissions de gaz polluants.

Le gouvernement fait face depuis plusieurs mois à un débat animé sur la manière de réduire les émissions d'azote, depuis qu'un tribunal néerlandais a déclaré en mai que sa politique actuelle ne respectait pas les règles de l'Union européenne en la matière.

La nouvelle limitation de vitesse, qui devrait entrer en vigueur en 2020, sera la plus basse d'Europe avec Chypre et la Norvège. Une mesure nécessaire "pour éviter une paralysie des Pays-Bas", a estimé Mark Rutte, le Premier ministre. Son parti, le VVD, est surnommé le parti "Vroum vroum" pour s'être fait par le passé le champion d'un assouplissement de la limitation de vitesse.

140 km/h en Pologne

Dans la plupart des autres pays européens, la vitesse maximale est de 130 km/h sur autoroutes par beau temps, comme en France, au Luxembourg ou encore en Italie. En Belgique, elle est fixée à 120 km/h, comme en Espagne ou au Portugal. Au Royaume-Uni c'est 70 miles/h, soit environ 112 km/h, à peine plus qu'en Russie ou en Suède, où la limitation est généralement à 110 km/h.

A l'inverse, la Pologne et la Bulgarie placent le curseur plutôt haut : 140 km/h ! Sans oublier l'Allemagne, où il n'y a aucune limitation, même s'il est recommandé de rouler à 130 km/h maximum. Dans certains pays, comme la Lituanie ou la Finlande, la limitation dépend de la saison : ainsi, il est interdit de rouler à plus de 100km/h en hiver.

Abaisser la limitation en Belgique?

Chez nous aussi, l'idée d'abaisser la limitation sur autoroutes a fait son chemin. Il faut dire que le pays est, avec l'Espagne, le plus mauvais élève d'Europe lorsqu’on parle d’accidents mortels sur la route : chaque année, 58 personnes, sur 1000 kilomètres d’autoroute, sont tuées dans notre pays. C’est plus du double de la moyenne européenne qui est de 25.

Selon VIAS, l’institut belge pour la sécurité routière, limiter la vitesse maximale à 100 km/h permettrait de sauver une dizaine de vies par an et cela réduirait le nombre d’accidents graves d’environ 95%.  Mais la mesure ne sera pas facile à faire respecter : aujourd’hui, plus de la moitié des conducteurs dépassent déjà la limite de 120 km/h.


Suivez toute l'actualité européenne avec Euranet Plus, le premier réseau d'information européenne.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK