Pays-Bas: 10.000 euros aux entreprises qui gardent un travailleur âgé

RTBF
RTBF - © RTBF

Les entreprises automobiles confrontées à la crise aux Pays-Bas pourront percevoir 10.000 euros par an et par travailleur de 58 ans ou plus qu'elles renonceront à licencier, a-t-on appris mardi de source syndicale.

Cette prime sera prélevée sur un fonds alimenté par les syndicats et les entreprises du secteur automobile et destiné notamment à la formation, a indiqué à l'AFP Jan Berghuis, un représentant du syndicat FNV, principal syndicat de l'industrie néerlandaise.

Elle sera versée aux entreprises qui en feront la demande. Cette mesure "était nécessaire en raison de la gravité de la crise et restera applicable pendant toute la durée de la crise", a assuré le syndicaliste.

L'accord conclu entre le syndicat et l'organisation professionnelle du secteur automobile prévoit également que les travailleurs de ce secteur, âgés d'au moins 58 ans, conserveront leur droit à une pension complète s'ils sont licenciés peu avant leur départ à la retraite.

"A cette fin, les entreprises recevront 5.000 euros par an et par travailleur", a souligné Jan Berghuis.

Selon le syndicaliste, ces mesures, qui devraient coûter "3 à 4 millions d'euros environ" en 2009, concernent un millier des 90.000 salariés du secteur automobile aux Pays-Bas.

(M.S. avec Belga)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK