Passe d'armes au Parlement européen autour de l'intégration des Roms

Mara Bizzotto, une députée européenne italienne membre du groupe "Europe des nations et des libertés" de Marine Le Pen, a attaqué la communauté roumaine lors d'une intervention au Parlement européen. Une députée roumaine a contre-attaqué.
Mara Bizzotto, une députée européenne italienne membre du groupe "Europe des nations et des libertés" de Marine Le Pen, a attaqué la communauté roumaine lors d'une intervention au Parlement européen. Une députée roumaine a contre-attaqué. - © FREDERICK FLORIN - AFP

Mara Bizzotto, une députée européenne italienne membre du groupe "Europe des nations et des libertés" de Marine Le Pen, a attaqué la communauté roumaine lors d'une intervention au Parlement européen. Une députée roumaine a contre-attaqué.

"Les enfants Roms en Italie ne veulent pas aller à l'école parce que leurs familles les obligent à faire la manche et à voler, a déclaré Mara Bizzotto. En Italie, chaque jour, les forces de l'ordre entrent dans des camps de Roms, réguliers et irréguliers. Et ils trouvent des enfants sans chaussures, mal habillés et sans nourriture. Ils les trouvent à côté des voitures, des Mercedes, des Audi, des voitures qui évidemment ont été achetées, je ne sais pas comment, je n'espère pas grâce aux fonds européens. C'est une honte, une grande honte!"

La députée a ensuite exposé sa vision de l'intégration des Roms en Italie qu'elle estime être un échec. Un échec dont les responsables selon elle sont les Roms eux-même: "L'Europe dépense des tonnes d'argent pour les Roms. Des millions d'euros qui ne servent à rien car l'intégration des Roms est pratiquement nulle parce que ce sont eux qui ne veulent pas s'intégrer. Cet argent doit revenir à nos citoyens, à nos chômeurs, à nos familles en difficulté. [...] Ce sont eux qui ne veulent pas s'intégrer avec nous". Mara Bizzotto fait partie de La ligue du nord, un mouvement populiste italien de droite.

Les mères Roms sont des mères aussi madame!

Une députée roumaine a réagi  en s'adressant directement à Marra Bizzotto. "Vous dites que c'est de la faute des Roms s'ils se trouvent dans cette situation, a rétorqué Maria Grapini du groupe S&D, Groupe de l'Alliance Progressiste des Socialistes et Démocrates au Parlement européen. Et vous, personnellement qu'avez vous fait? Vous êtes députée européenne, qu'avez-vous fait pour intégrer les Roms en Italie? Pour les éduquer? Pour leur permettre d'aller à l'école? Quel enfant ne veut pas manger? Quelle mère ne veut pas que son enfant soit bien habillé et bien éduqué? Les mères Roms sont des mères aussi madame!"

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK