Paraguay: le président destitué Lugo appelle à "manifester pacifiquement"

Le président destitué du Paraguay Fernando Lugo, le 22 juin 2012 à Asuncion
Le président destitué du Paraguay Fernando Lugo, le 22 juin 2012 à Asuncion - © Jorge Romero

Le président paraguayen destitué Fernando Lugo a contesté dimanche le bien fondé de son éviction vendredi par un vote du parlement, qu'il a qualifié de "destitution de la démocratie", mais a appelé à "manifester pacifiquement" contre ce "verdict injuste" des députés.

"Ce n'est pas Lugo qui a été destitué, c'est la démocratie", a-t-il déclaré devant quelque 500 partisans qui manifestaient dans la rue en sa faveur devant une station de télévision à Asuncion, appelant à une "manifestation pacifique" de protestation tout en disant accepter ce "verdict injuste du Parlement, au nom de la paix et de la non violence", a constaté l'AFP.

AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK