Palestiniens: manifestations contre le clergé à l'occasion du Noël orthodoxe

Des Palestiniens ont manifesté samedi à Bethléem, en Cisjordanie occupée, pour protester contre la vente par l’Église grecque-orthodoxe de biens fonciers à Israël, à l'occasion du Noël orthodoxe que les chrétiens de tradition orientale fêtent dimanche.

Les manifestants ont tenté de bloquer le convoi du Patriarche grec-orthodoxe, Théophile III de Jérusalem, qui se rendait à l'église de la Nativité à l'occasion des célébrations de Noël. Le Patriarcat grec-orthodoxe de Jérusalem a souvent été accusé par les Palestiniens de vendre ou louer ses biens fonciers à Israël.

Les municipalités ont appelé au boycott par les fidèles des célébrations pour protester contre la vente controversée de biens fonciers de l’Église grecque-orthodoxe à des groupes qui œuvrent à la colonisation israélienne à Jérusalem-Est, partie palestinienne de la ville sainte occupée et annexée par Israël.

"Notre action aujourd'hui vise à protester contre le patriarche en raison de la vente de terres de (l'Eglise) orthodoxe", a précisé le maire Nicola Khamis à l'AFP.

Des affrontements ont opposé manifestants et forces de sécurité palestiniennes mais le patriarche a pu rejoindre en toute sécurité l'église de la Nativité, construite à l'endroit où le Christ est né selon la tradition biblique, pour la traditionnelle veillée de Noël.

Le président palestinien Mahmoud Abbas doit assister à la messe de minuit célébrée samedi soir par le patriarche, a indiqué son bureau à l'AFP.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK