Pakistan: les drones américains ont tué 67 civils depuis 2008, selon le gouvernement

Ce nombre représente 3% du nombre de personnes tuées par les avions sans pilote américains depuis 5 ans, les 97% restant (2160 personnes) étant des combattants rebelles, selon une réponse écrite du ministère de la Défense à une question du Sénat.

Ces 2227 personnes ont été tuées au cours de 317 bombardements de drones effectués par les Américains au Pakistan depuis 2008, précise-t-elle.

Washington considère ces tirs de drones comme l'une des armes les plus efficaces contre les combattants islamistes talibans et leurs alliés d'Al-Qaïda, qui combattent notamment ses troupes dans l'Afghanistan voisin.

Mais leurs détracteurs dénoncent des bombardements illégaux, qui tuent des civils innocents et sont contre-productifs car ils contribuent à nourrir l'instabilité de ces zones, voire l'anti-américanisme de la population locale.

Le Pakistan les condamne officiellement, mais les médias se font régulièrement l'écho d'un accord tacite entre Washington et Islamabad sur le sujet, les drones tuant également régulièrement des rebelles talibans pakistanais en lutte contre le gouvernement.

Selon la réponse écrite publiée mercredi, 319 rebelles et aucun civil n'a péri dans les 59 tirs de drones américains effectués en 2012 et 2013.

Mais selon organisation de défense des droits de l'homme, le Bureau d'enquête journalistique, basé à Londres, les drones américains ont tué entre 2525 et 3613 personnes au total depuis leur début en 2004, dont entre 407 et 926 civils (soit 16 à 25%).

 

 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK