Pakistan: le père de la bombe atomique doit être libéré

La justice pakistanaise a ordonné vendredi la libération du scientifique Abdul Qadeer Khan, le père de la bombe atomique au Pakistan, qui vit depuis cinq ans en résidence surveillée après avoir reconnu s'être livré à des activités de prolifération nucléaire.

"Le demandeur (M. Khan) est déclaré citoyen libre", selon un arrêt de la Haute cour d'Islamabad, la capitale pakistanaise. Le président de cette juridiction, Sardar Mohammad Aslam, avait reçu vendredi en audience à huis clos les avocats de A.Q. Khan et ceux du gouvernement pakistanais. Le scientifique a immédiatement remercié le président pakistanais Asif Ali Zardari et le Premier ministre Yousuf Raza Gilani, depuis sa résidence d'Islamabad. "Compte tenu ce qui m'a été dit, je pourrai me rendre n'importe où au Pakistan, sans aucune restriction, entouré des mesures de sécurité dont je disposais précédemment", a-t-il dit à des journalistes. "Si je veux voyager à l'étranger, je demanderai la permission du gouvernement", a-t-il toutefois précisé.

 

(Belga)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK