Oxfam enquête sur 26 nouveaux cas de comportements sexuels inappropriés

L'ONG Oxfam enquête sur 26 nouveaux cas de comportements sexuels inappropriés, rapportés depuis la révélation de nombreux abus commis par certains de ses employés déployés en Haïti après le séisme meurtrier de 2010, a annoncé mardi le directeur général de l'ONG.

Seize de ces 26 cas concernent les programmes internationaux de l'ONG, a précisé devant les membres d'une commission parlementaire britannique le directeur général d'Oxfam, Mark Goldring, qui a dit "vouloir vraiment que les gens se manifestent" et s'est excusé au nom de l'ONG pour son traitement de l'affaire.

"Nous voulons vraiment que les gens se manifestent", a-t-il dit, précisant que des enquêtes pourraient de nouveau être menées sur certaines affaires anciennes.

Le directeur général d'Oxfam s'est excusé au nom de l'ONG pour son traitement des abus commis en Haïti et en son nom, pour des déclarations perçues comme des tentatives de minorer les faits.

"Je suis désolé, nous sommes désolés, pour les dommages qu'Oxfam a causés", a-t-il dit.

Rapport d'Oxfam sur les faits en Haïti JT du 19/02

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK