Ouverture à Paris d'une information judiciaire après l'attentat du Caire

Le parquet de Paris a ouvert lundi une information judiciaire après l'attentat du 22 février au Caire dans lequel une jeune touriste française a été tuée et 24 personnes, majoritairement des Français, ont été blessées, a-t-on appris lundi de source judiciaire.

L'enquête a été confiée conjointement aux juges antiterroristes Yves Jannier, Laurence Le Vert, Edmond Brunaud et Marc Trévidic, a-t-on précisé de même source.

Cette information judiciaire fait suite à une enquête préliminaire du parquet antiterroriste de Paris ouverte dès le lendemain de l'attentat.

Une enquête préliminaire est ouverte quasi-automatiquement dès qu'un attentat frappe des Français à l'étranger, visant à fournir un cadre juridique notamment pour permettre d'éventuelles poursuites en France contre les auteurs de l'acte.

L'ouverture de l'information judiciaire offre aux victimes et à leur famille la possibilité de se constituer partie civile pour faire valoir leur préjudice devant la justice française.

Les policiers des services antiterroristes et de renseignement ont déjà procédé à l'audition des membres du groupe de jeunes touristes, principalement originaires de Levallois-Perret, en banlieue parisienne, qui ont été rapatriés en France.

Les enquêteurs ont également échangé des informations sur les circonstances de l'attentat avec les autorités égyptiennes, a ajouté une source judiciaire sans plus de précision.

(Belga)

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK