Ouïghours: les députés américains approuvent un projet de loi appelant à imposer des sanctions contre Pékin

Photo d'un ensemble de bâtiments qui feraient partie d'un centre de rééducation où sont emprisonnés des Ouïghours à Hotan, dans la région du Xinjiang en Chine, le 31 mai 2019
Photo d'un ensemble de bâtiments qui feraient partie d'un centre de rééducation où sont emprisonnés des Ouïghours à Hotan, dans la région du Xinjiang en Chine, le 31 mai 2019 - © GREG BAKER

La Chambre américaine des représentants a approuvé à une écrasante majorité un projet de loi appelant à imposer des sanctions contre la Chine en raison des internements de musulmans ouïghours, provoquant "la vive indignation" de Pékin.

Le texte, voté mardi, doit encore être validé par le Sénat, où il devrait aussi rencontrer un grand soutien, avant d'être envoyé au président Donald Trump pour qu'il accepte ou non de le promulguer.

"Aujourd'hui, la dignité et les droits de l'homme des Ouïghours sont menacés par les actes barbares de Pékin, qui sont une insulte à la conscience collective mondiale", a déclaré dans l'hémicycle la présidente démocrate de la Chambre, Nancy Pelosi, avant le vote.

"Nous envoyons un message à Pékin: l'Amérique observe et ne restera pas silencieuse", a-t-elle ajouté.

En pleine guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine, les relations bilatérales s'étaient déjà tendues la semaine dernière avec la promulgation, par Donald Trump, d'une loi de soutien aux manifestations pro-démocratie qui secouent le territoire chinois autonome de Hong Kong depuis juin.

Le texte approuvé mardi à la Chambre appelle le président américain à imposer des sanctions à de hauts responsables du Xinjiang, région du nord-ouest de la Chine placée sous haute sécurité après avoir été longtemps frappée par des attentats sanglants.

Des organisations de défense des droits de l'homme, des experts et Washington accusent Pékin d'avoir interné dans ce territoire jusqu'à un million de musulmans, notamment ouïghours, dans des camps de rééducation politique.

Archives : Journal télévisé 21/09/2018

En Chine, la minorité musulmane ouighoure est envoyée dans des camps de rééducation où ils sont endoctrinés. La France et l'Allemagne avaient demandé la fermeture de ces camps.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK