Otan: programme chargé sur fond de tensions avec la Turquie

RTBF
RTBF - © RTBF

Le président américain Barack Obama est arrivé en fin de matinée en France. Barack et Michèle Obama ont été accueillis par Nicolas Sarkozy et son épouse Carla. Le programme du président américain est chargé.

Barack Obama et Nicolas Sarkozy se sont immédiatement mis au travail. Au menu de leur premier entretien bilatéral, l'Afghanistan, l'avenir de l'Otan et l'accueil par la France d'un prisonnier libéré de Guantanamo. Pendant ce temps-là, leurs deux épouses se sont retrouvées pour une rencontre séparée.

Après le déjeuner, Barack Obama a participé à une séance de question-réponse avec 3 à 4000 jeunes rassemblés dans une salle de spectacle de Strasbourg. Il va ensuite traverser la frontière allemande toute proche pour se rendre à Baden-Baden. Là, il aura un entretien bilatéral avec la chancelière Angela Merkel.

Et ce soir, un dîner rassemblera les 28 chefs d'Etat et de gouvernement de l'Alliance atlantique en prélude au sommet de demain. Il y sera question des relations de l'Otan avec la Russie et aussi du nouveau concept stratégique, c'est-à-dire de la redéfinition des missions de l'Otan.

Tensions avec la Turquie

Parmi les autres sujets au programme de sommet de l'Otan de demain, il y a la nomination du prochain secrétaire général de l'Organisation. Et la candidature du Danois Anders Fogh Rasmussen provoque des tensions avec la Turquie.

Le Premier ministre turc s'est déclaré "personnellement opposé" à la candidature du danois. Recep Tayyip Erdogan a notamment cité en exemple l'affaire des caricatures de Mahomet. Ces caricatures avaient été publiées par un journal danois en 2005, et elles avaient indigné le monde musulman, dont la Turquie. Anders Fogh Rasmussen avait défendu ces dessins satiriques au nom de la liberté d'expression.

(D. Fontaine)

En vidéo: l'arrivée de Barack Obama à Strasbourg et sa rencontre avec Nicolas Sarkozy.

Embedded video from CNN Video

Embedded video from CNN Video

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK