Oscar Pistorius: le parquet retient la préméditation

Oscar Pistorius au tribunal ce mardi
3 images
Oscar Pistorius au tribunal ce mardi - © AFP/ Antoine de Ras =SOUTH AFRICA OUT=

Oscar Pistorius, le champion handisport sud-africain, a comparu mardi matin devant le tribunal d'instance de Pretoria, qui l'a inculpé du meurtre de sa petite amie. Les obsèques de Reeva Steenkamp, abattue aux premières heures de la Saint-Valentin, se déroulaient en même temps.

Le parquet a retenu mardi la "préméditation" contre Oscar Pistorius. "La victime a été touchée trois fois alors qu'elle était aux toilettes" et "la porte des toilettes a été défoncée depuis l'extérieur. Nous pensons que la porte était fermée à clé", a indiqué le procureur Gerrie Nel, en soulignant que "l'accusé n'avait pas donné sa version des faits" alors qu'"il n'y avait que deux personnes dans la maison cette nuit-là". "Il a mis ses prothèses, marché sept mètres et fait feu" a détaillé le procureur Gerrie Nel. Il "a tiré et a tué une femme innocente non armée. Il a tiré quatre fois", a-t-il ajouté. "L'accusé a dit à sa soeur qu'il pensait que c'était un voleur. Pourquoi un voleur s'enfermerait-il dans les toilettes?"

L'avocat de Pistorius, Barry Roux a rétorqué que "l'accusé n'avait pas de condamnation antérieure à son casier ni d'affaire en cours autre que celle-ci" alors qu'il demande la mise en liberté sous caution de son célèbre client. L'athlète, qui était en larmes vendredi lors de sa première comparution, semblait cette fois-ci plus maître de lui-même, murmurant parfois comme s'il priait, essuyant son nez avec un mouchoir. Le juge lui a demandé "s'il comprenait qu'il n'a pas le droit de mentir au sujet de condamnations antérieures". "Oui, votre honneur", a-t-il répondu, d'une voix tremblante, le juge lui demandant de répéter plus fort.

Cérémonie de crémation

Des informations de presse citant des enquêteurs -mais non confirmées officiellement- font état de vives altercations entre les deux amants dès mercredi soir, plusieurs heures avant le drame, survenue vers 3H00.

La police, qui a déjà indiqué que Reeva avait été abattue de quatre balles de 9 mm, s'interroge selon des fuites de l'enquête sur une batte de cricket ensanglantée, qui aurait pu servir à fracasser la tête de la jeune femme.

L'audience s'est déroulée au tribunal d'instance de Pretoria, presque simultanément à la cérémonie de crémation du corps de Reeva dans sa ville de Port Elizabeth.

Oscar Pistorius était entré dans l'histoire de l'athlétisme mondial aux jeux Olympiques de Londres de 2012, en devenant le premier champion paralympique double amputé à s'aligner dans les épreuves pour valides.

D'après AFP

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK